Publié le Laisser un commentaire

La recette du yaourt fait maison

Heureusement, avec cette recette de yaourt maison, vous pouvez manger des yaourts sains avec des ingrédients de votre choix (bio de préférence !). Et ce n’est pas tout : les yaourts maison ne reviennent pas chers ! Avec 1 litre de lait, on produit 50 cl de yaourt maison. Sachez aussi que vous pouvez faire des yaourts maison avec un petit appareil qui s’appelle une yaourtière. Les yaourtières sont faciles à utiliser et vous pouvez en trouver pour moins de 20 €.

Ingrédients
2 litres de lait bio – un ferment de base : soit 60 – 120 g de yaourt bio entier ou 2 sachets de ferment en poudre  – un thermomètre alimentaire – et c’est tout ce qu’il vous faut !…  Comment faire 1. Dans une grande casserole, chauffez le lait à 75°C. Note : Si vous utilisez du lait cru (non-pasteurisé), ne chauffez pas à plus de 50°C, afin d’éviter de pasteuriser le lait. Mais puisque vous allez ajouter des bactéries probiotiques, cette précaution est complètement facultative.

2. Une fois que votre lait atteint la température désirée, retirez la casserole du feu et laissez le lait refroidir. Mais attention : Si vous utilisez une plaque électrique, retirez complètement la casserole du feu. Sinon, votre lait va continuer à chauffer. Et s’il chauffe à plus de 85°C, votre yaourt sera raté.

3. Laissez le lait refroidir jusqu’à 42 – 44°C.
En effet, si vous ajoutez le ferment à une température supérieure à 44°C, vous allez tuer les bactéries qui produisent le yaourt !  Et si vous l’ajoutez à une température inférieure à 42°C, il fera trop froid pour activer la culture du yaourt.  C’est à cause de ces températures précises que je vous conseille vivement d’utiliser un thermomètre alimentaire. 

4. Une fois que le lait a refroidi à la température désirée, utilisez une louche pour en transférer à peu près 25 cl (soit 2 verres à moutarde) dans un grand bol.  C’est le moment d’ajouter votre ferment de base (soit un yaourt du commerce, soit d’une précédente fournée de yaourt maison, soit de ferment en poudre).   

5. Incorporez le ferment dans le lait avec douceur.  Note : le mot d’ordre est douceur. Vous ne faites pas de la crème fouettée !

6. Versez le mélange lait/ferment dans la casserole et incorporez le tout avec un fouet. 

7. Pendant que vous préparez votre mélange, remplissez d’eau chaude un grand thermos de qualité.  Comme ça, il sera bien chaud lorsque le mélange de lait et de ferment est prêt à verser dans le thermos.  En effet, si les parois du thermos sont trop froides, le mélange va refroidir et votre yaourt sera raté !

8. Versez le mélange de lait et de ferment dans le thermos, à l’aide d’une louche. Refermez tout de suite le thermos.

9. Laissez le thermos reposer 10 à 14 h, dans l’endroit le plus chaud de votre maison (par exemple, à côté d’un poêle à bois). Plus vous laissez reposer le yaourt, plus il sera acide.

10. Maintenant, il faut donner à votre yaourt une texture bien épaisse. Mettez une passoire dans un saladier. Puis, recouvrez la passoire avec un torchon propre et non-pelucheux.   

11. Pour égoutter votre yaourt, versez-le dans le torchon. Il sera très liquide, mais ne vous alarmez pas ! 

12. Égouttez le yaourt pendant au moins 2 h. Plus vous laissez le yaourt s’égoutter, plus il aura une texture épaisse.  Personnellement, je préfère le yaourt qui a une texture de crème fraîche. Mais si vous le laissez reposer une nuit entière, il aura une délicieuse texture épaisse de fromage à la crème.

Résultat Et voilà, votre yaourt maison est prêt 🙂 Vous savez maintenant faire du délicieux yaourt maison. Bon appétit !