Publié le Laisser un commentaire

Découverte d’un traitement révolutionnaire pour les diabétiques


Si vous souffrez de diabète ou de prédiabète, vous prenez peut-être de la metformine.

C’est le médicament prescrit en priorité aux diabétiques de type 2 pour diminuer leur résistance à l’insuline1.

Pourtant, une récente découverte faite par les chercheurs chinois de l’Université de Wuhan pourrait transformer la vie de millions de diabétiques.

En menant une analyse sur 14 essais cliniques et 1’068 diabétiques de type 2, ces scientifiques ont découvert qu’une simple substance végétale serait aussi puissante que la metformine2.

A raison de 500mg trois fois par jour, l’extrait de cette plante épineuse aiderait à :

  1. Réduire la production de glucose dans le foie
  2. Améliorer la sensibilité à l’insuline
  3. Stimuler l’absorption du glucose sanguin par les cellules
  4. Diminuer le taux de sucre dans le sang

Avec des résultats au moins égaux à ceux de la metformine, ce remède naturel serait ENFIN UNE ALTERNATIVE SOLIDE au traitement officiel.

C’est un formidable espoir pour tous les malades du diabète de type 2.Car, contrairement à la metformine, ce traitement naturel n’aurait pas d’effet secondaire.

Si vous êtes sous metformine, vous pourriez vous attendre à souffrir :

  • De graves troubles gastro-intestinaux (crampes d’estomac, vomissements, diarrhée)3 comme pour la moitié des patients suivant ce traitement.
  • D’une carence en vitamine B9 et B12 augmentant le risque d’infarctus et d’AVC.4
  • Du risque (rare mais bien réel !) de déclencher une acidose lactique5, une maladie mortelle due à la sous-oxygénation des cellules.
  • D’une chute du niveau de testostérone6 si vous êtes un homme, ruinant votre virilité et votre vie intime.
  • De dégâts sur la thyroïde suite à une baisse possible du taux de TSH (l’hormone thyroïdienne) chez les personnes souffrant déjà d’hypothyroïdie.7

A l’inverse, tenez-vous bien, le seul effet secondaire de cette substance naturelle serait de… trop faire baisser votre glucose sanguin ! Cela pourrait arriver si vous preniez ce traitement naturel en même temps que de la metformine.

Malgré de tels bienfaits, il faut regarder la vérité EN FACE : il y a peu de chances que votre médecin vous en parle.Je suis même prête à parier que cela n’arrivera pas.

Cela fait 40 ans qu’en France, on prescrit de la metformine, sous le nom de glucophage, aux diabétiques de type 28.

Je vous ai parlé du diabète. Mais ce que je m’apprête à vous révéler vous concerne aussi si vous souffrez de douleurs articulaires, d’ostéoporose, de la maladie d’Alzheimer, d’hypertension, de problèmes de prostate…

En tant que patient, vous continuez d’être tenu à l’écart des dernières avancées de la médecine par les plantes.Depuis quelques années, la recherche sur les plantes médicinales est pourtant en pleine ébullition:

  • Une étude menée en 20149 a révélé que la consommation quotidienne d’ail réduirait la tension artérielle autant qu’un traitement hypertenseur. voir les bienfaits de l’ail
  • Le safran réduirait le déclin cognitif chez les malades atteint de la maladie d’Alzheimer en stade léger à modéré10.
  • Chez les hommes souffrant d’hypertrophie de la prostate, une supplémentation de 6 mois avec un extrait de palmier nain permettrait d’augmenter de 70% le flux urinaire11.
  • L’extrait normalisé de feuilles de ginkgo bilboa permettrait de ralentir la détérioration de la vue chez les patients souffrant de glaucome.12
  • Vous le voyez, il s’agit de remèdes simples, peu coûteux et faciles à trouver. Vous pourriez vous les procurer en pharmacie ou même en magasin bio, sans avoir à présenter une ordonnance.

Prenez le cas de cette substance végétale active contre le diabète de type 2.Depuis la découverte faite par les chercheurs chinois, de nombreuses autres recherches sont venues confirmer son impact non seulement sur le diabète mais aussi sur :

  • La perte de poids, en particulier chez les personnes obèses13;
  • La réduction du cholestérol et des triglycérides dans le sang avec une efficacité supérieure à la metformine14;
  • Le ralentissement de la progression du cancer de la prostate grâce à une action sur les récepteurs à la testostérone15.

On fait comme s’il n’existait pas d’autre traitement que la metformine.Et il en va de même pour :

  • Les statines prescrites pour baisser le taux de cholestérol alors que tous les essais cliniques ont montré leur inefficacité sur la prévention des infarctus et des AVC16. En revanche, on sait que les statines augmentent les risques de diabète17, mais aussi de glaucome, de dysfonctionnement des reins et du foie18!
  • Une étude franco-britannique19 vient de confirmer les effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox (fatigue, douleurs, troubles de la concentration, pertes de cheveux), imposée aux patients souffrant d’hypothyroïdie.
  • Les anti-inflammatoires utilisés pour calmer les douleurs articulaires augmenteraient le risque de crise cardiaque de 48% en seulement quelques jours, d’après une étude scientifique publiée en mai 2017 dans le British Medical Journal20.
  • Il s’écoule 80 millions de boîtes de médicaments anti-acide chaque année en France21 alors que, sur le long-terme, ce traitement multiplierait par trois le risque de cancer de l’estomac22.
  • L’ordonnance classique contre l’hypertension comprend très souvent des diurétiques: ils visent à diminuer le volume de liquide dans le corps et donc à réduire la pression sanguine. Mais, en même temps, ils chassent le potassium et le magnésium de l’organisme, absolument indispensables à la régulation de la tension artérielle23.
  • Pour chacune de ces maladies, il existe pourtant des alternatives naturelles qui ont fait leur preuve.

Ils ne peuvent pas être brevetés par l’industrie pharmaceutique. Impossible pour Big Pharma de vous les faire payer à prix d’or. Vous pouvez même les trouver directement dans la nature ou les mettre dans votre assiette !

Publié le Laisser un commentaire

Effets secondaires vaccin anti covid

Voici peut-être un moyen pour faire prendre conscience aux « adeptes du vaccin contre le Covid », que celui-ci présente un danger En allant sur le site de pharmacovigilance de l’OMS,

📌

vaccin contre les oreillons (« Mumps vaccine » ) : depuis 1972, il y a 724 cas d’effets secondaires recensés 📌 vaccin contre la rougeole (« Measles vaccine » ) : depuis 1968, il y a 6.230 cas recensés 📌 vaccin contre la Covid19 (« covid-19 vaccine » ): il y a 3.600.048 cas recensés http://www.vigiaccess.org/

‼️

Les différents effets secondaires recensés sur vigiaccess concernant le vaccin contre le Covid19 :

* Troubles du sang et du système lymphatique (166.358)

* Troubles cardiaques (226.420)

* Troubles congénitaux, familiaux et génétiques (2.486)

* Troubles de l’oreille et du labyrinthe (114.801)

* Troubles endocriniens (7.446)

* Troubles oculaires (128.378)

* Troubles gastro-intestinaux (663.641)

* Troubles généraux et anomalies au site d’administration (2.136.096)

* Troubles hépatobiliaires (8.273)

* Troubles du système immunitaire (59.128)

* Infections et infestations (371.023)

* Blessures, empoisonnements et complications procédurales (221.737) Investigations (551.477)

* Troubles du métabolisme et de la nutrition (74.941)

* Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif (962.601)

* Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) (7.739)

* Troubles du système nerveux (1.435.628)

* Grossesse, puerpéralité et affections périnatales (10.401)

* Problèmes liés aux produits (5.663) * Troubles psychiatriques (163.829)

* Troubles rénaux et urinaires (31.860)

* Troubles de l’appareil reproducteur et du sein (194.221)

* Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux (381.338)

* Troubles de la peau et du tissu sous-cutané (457.486)

* Circonstances sociales (27.178)

* Interventions chirurgicales et médicales (74.791)

* Troubles vasculaires (184.777)

voir aussi vaccin conscience désinformation et mensonge de Sylvie Simon

https://crowdbunker.com/v/qP7TDKrhBz un vaccin qui fait froid dans le dos

ou encore