Publié le Laisser un commentaire

Huile de foie de morue

une étude américaine qui a cherché à savoir si un apport en vitamine A (rétinol) ou en provitamine A (terme regroupant les caroténoïdes alimentaires que l’organisme peut convertir en rétinol) pouvait être associé à une meilleure fonction pulmonaire chez les enfants. 

Résultats : le risque de trouble respiratoire obstructif et  d’asthme à l’adolescence est bien réduit par un apport plus élevé de vitamine A durant l’enfance, mais pas par le carotène. Cela  confirme ce que les données animales avaient déjà montré, à savoir que l’acide rétinoïque procuré par la vitamine A joue un rôle précoce crucial dans le développement des alvéoles pulmonaires.

À quand le retour de la cuillère quotidienne d’huile de foie de morue ? Cette huile de poisson est en effet très riche en vitamine A et nos grands-mères avaient donc bien raison de la faire avaler aux enfants pour stimuler la santé de leurs poumons.