Publié le Laisser un commentaire

L’huile de thym

Info santé
L’huile de thym tue jusqu’à 97% des cellules cancéreuses 4 août 2021 Des études ont montré que l’huile essentielle de thym tue le cancer du poumon, le cancer de l’ovaire et les cellules cancéreuses du sein. L’huile essentielle de thym (Thymus vulgaris) contient 20 à 54 % de thymol. Le thymol appartient à une classe naturelle de composés appelés « biocides ». Les biocides sont des substances capables de détruire les organismes nuisibles. Lorsque l’huile de thym est utilisée avec d’autres produits biocides, tels que le carvacrol, cela entraînera une augmentation des propriétés antimicrobiennes. Le thym est originaire de la région méditerranéenne et était à l’origine utilisé en Grèce. Aujourd’hui, ils utilisent encore du thym mélangé à de l’huile d’olive dans la cuisine. Il a été démontré que l’huile de thym tue jusqu’à 97 % des cellules cancéreuses du poumon. Des recherches récentes ont montré que si le thym et l’huile d’olive sont mélangés, ce mélange augmentera la disponibilité de l’hydroxytyrosol, le composé anticancéreux le plus puissant de l’huile d’olive.Cela pourrait expliquer pourquoi les Grecs ont environ la moitié du taux de cancer par rapport aux États-Unis et au reste de l’Europe. L’huile essentielle de thym a également été utilisée dans la médecine ayurvédique et traditionnelle en raison de ses puissantes propriétés antioxydantes, antibactériennes et antifongiques (candida). De plus, des chercheurs de l’Université Celal Bayar en Turquie ont mené une étude pour découvrir quel effet le thym (Thymus serpyllum) pourrait avoir sur les cellules cancéreuses du sein. Ils ont rapporté dans la revue Nutrition and Cancer comment le thym (Thymus serpyllum) a causé la mort des cellules cancéreuses du sein. Les auteurs de l’étude ont conclu que le thym « pourrait être un candidat prometteur dans le développement de nouveaux médicaments thérapeutiques pour le traitement du cancer du sein ». Mode d’administration : – interne : prendre habituellement 1 à 3 gouttes (selon les cas) 3 fois par jour, mélangées à un peu de miel, à jeun, toutes les 15 minutes avant de manger. Les huiles volatiles ne sont pas administrées diluées en interne dans de l’eau ou du thé. – externe : massage, friction (2-3 gouttes pour 10 ml d’huile de base), inhalations, aromathérapie