Publié le Laisser un commentaire

Jus de bouleau,

Jus de bouleau, les bienfaits
Le jus de bouleau est issu du bouleau blanc, un arbre centenaire originaire des pays nordiques ou il était considéré comme un arbre sacré doté de forces divines.

Le jus de bouleau issu des feuilles est différent de la sève de bouleau extraite directement de l’écorce des arbres.

Il est généralement utilisé en cure et dispose de très nombreuses vertus car il contient des substances favorisant une meilleure vitalité. On peut le consommer toute l’année, en cure.

Qu’est-ce que le jus de bouleau ?
Le bouleau (Betula) est préconisé en phytothérapie. Tout y est utilisé, des racines aux feuilles. La sève qui en est extraite a de nombreux bienfaits pour le corps humain.

On trouve le bouleau en jus ou en sève. Le jus est obtenu par dissolution de ses feuilles dans de l’eau bouillante dont on extrait les principes actifs.

La récolte s’effectue chaque année au printemps, au moment où la sève monte et où les feuilles sont le plus chargées et vertes. Il est proposé sous forme de concentré en bouteille, à diluer directement dans l’eau. Comme pour un millésime, il est courant de trouver l’année de la récolte inscrite sur la bouteille.

En phytothérapie, le bouleau est nommé Betula alba, Betula pubescens, Betula pendula, les différents noms, ne signifient pas que la composition et les vertus sont différentes contrairement à l’aromathérapie. 

Quelle différence entre le jus de bouleau, le sirop de bouleau et la sève de bouleau ?
Les trois produits sont issus du même arbre. Leurs méthodes de récolte sont différentes ainsi que les transformations subies, ce qui implique que les produits finaux sont différents.

La sève de bouleau est plus concentrée en principes actifs et plus chère que le jus de bouleau. Le jus de Bouleau est plus concentré en principes actifs que le sirop de Bouleau. Le sirop, plus sucré, est plus facile à boire, surtout pour les adolescents. Le sirop en début de cure peut permettre de passer progressivement au jus le temps de s’habituer au goût inhabituel du jus de bouleau. Sur la durée, on recommande de passer au jus, sans sucre, plutôt qu’au sirop.

DÉCOUVREZ AUSSI

sève de bouleau bio
Sève de Bouleau Bio

Favorise l’élimination et l’amincissement

Bouteille en verre

100 % biologique

Cultivé en France

-> Voir le prix
Que contient le jus de bouleau ?
Comme c’est un produit 100% organique et naturel, on y trouve beaucoup de bonnes choses :

Des minéraux : potassium, calcium, phosphore, magnésium, sodium, phosphore
Des oligo-éléments : zinc, silicium, fer, manganèse, soufre, cuivre
17 acides aminés (glutamine et acide glutamique, citrulline, acide chlorogénique, valine, isoleucine, etc), dont les 8 essentiels à notre organisme
des vitamines (A, E, D3, C, B1, B2, PP ou B3, B6, B8, B12, K1)
des acides de fruits : acide malique, acide succinique, acide citrique, acide phosphorique
Des flavonoïdes et des antioxydants
Les bienfaits du jus de bouleau
Le jus de bouleau est une sorte d’élixir aux nombreuses vertus :

Vitamines
Il contient des substances intéressantes comme la vitamine C et les vitamines du groupe B.

Excrétion
Le bouleau soutient la fonction excrétrice des reins. Il permet ainsi de soutenir l’élimination des toxines accumulées pendant l’hiver. Il exerce aussi une action efficace en cas de manifestations cutanées, qui sont souvent des manifestations d’engorgements des systèmes excréteurs comme le foie ou les reins.

Drainage
Le jus de bouleau favorise l’élimination et l’amincissement.

Digestive
Il a une influence bénéfique sur la digestion.

Peau et cheveux
Il peut servir en usage externe pour la peau.

Pour qui est le jus de bouleau ?
Le jus de Bouleau est destiné à toute personne qui a envie de prendre soin de son corps. Il convient également aux personnes qui envisagent un régime minceur ou détox, aux fumeurs ou buveurs d’alcool qui souhaitent détoxiner leurs organismes. Aux personnes aux peaux atopiques, des problèmes rhumatismaux ou d’articulation.

À partir de quel âge peut-on consommer du jus de bouleau ?
Il est possible de consommer du jus de bouleau à partir de 3 ans.

Pour les enfants, il faut veiller à ne pas dépasser les doses suivantes  :

3 à 6 ans : 1 cuillère à café, 1 fois par jour

6 à 8 ans : 1 cuillère à soupe, 1 fois par jour

9 à 12 ans : 2 cuillères à soupe, 1 fois par jour ou 1 cuillère à soupe 2 fois par jour

Dès 12 ans, les adolescents peuvent consommer du jus ou du sirop de bouleau en cas de problèmes de peau par exemple. En période d’examen aussi. Il est déconseillé d’en donner à des enfants plus jeunes.

Comment conserver du jus de bouleau ?
Il faut conserver le jus de bouleau au frais car il contient un peu de sucre qui peut fermenter si on le laisse trop à température ambiante. Au frais, il se conserve très bien au moins un mois, soit assez pour le temps d’une cure.

Peut-on congeler du jus de bouleau ?
La congélation du jus de bouleau permet de l’utiliser tout au long de l’année même s’il ne se récolte qu’au printemps. Même si la congélation change légèrement son état physique et l’état chimique des minéraux, cela n’altère pas ses apports et bienfaits. 

Pourquoi une cure de jus de bouleau ?
La cure de jus de bouleau permet d’agir à trois niveaux :

Un niveau préparatoire qui rééquilibre les apports alimentaires et offre les nutriments (minéraux, vitamines et oligo-éléments) contenus dans le jus de bouleau.
Un niveau de désincrustation qui correspond aux drainages et à la libération des émonctoires (reins, foie, vessie…)
Un niveau de stabilisation qui correspond au retour à l’équilibre de l’organisme
Comment prendre la cure de jus de bouleau ?
La cure de jus de bouleau peut se faire toute l’année, comme c’est le cas dans les pays nordiques. Il est possible d’en faire plusieurs par an.

Pour être efficace, une cure de jus de Bouleau doit durer trois semaines car c’est le temps nécessaire aux cellules pour se renouveler et au corps pour relâcher les toxines.

Prenez un verre (environ 150 ml) chaque jour, le matin, de préférence à jeun pendant trois semaines, entre fin mars et fin avril. Buvez-le plutôt à température ambiante.

Il n’y a pas de risque de surconsommation, mais un verre suffit pour profiter des effets du jus. Votre organisme évacue les nutriments et sels minéraux en trop, en même temps que les déchets qu’il emporte avec lui. Pour les enfants et adolescents, les doses sont diminuées.

Si vous souhaitez prolonger la cure, ce qui est possible, il est conseillé de faire une pause de deux semaines entre chaque cure de trois semaines.

Le jus de bouleau pour maigrir
Le jus de bouleau est idéal pour accompagner une perte de poids. Il est donc de plus en plus recommandé dans ce but et est un bon complément à une alimentation équilibrée indispensable à la perte de poids.

En accompagnant le foie chargé d’éliminer les toxines, elle sert de démarreur. Comme le jus de bouleau est très peu calorique, il n’entre pas en compte dans le comptage calorique.

Vous pouvez en faire de délicieux smoothies pour bien débuter la journée :

Version salée
150 ml de jus de bouleau
1 carotte
Une poignée d’épinards ou une tomate
Le jus d’un demi citron
1 c.à.c. de miel
Mixer ensemble tous les ingrédients jusqu’à obtenir une préparation homogène. Ajoutez de l’eau si besoin et savourez.

Version sucrée
150 ml de jus de bouleau
1 pomme
1 carotte

Le jus d’un demi citron ou d’une demi orange
1 c.à.c. de miel ou de sirop d’agave
Mixez ensemble tous les ingrédients jusqu’à obtenir une préparation homogène. Ajoutez de l’eau si besoin et savourez.

Jus de bouleau pour la peau et les cheveux
Il est possible d’utiliser le jus en cure externe, par exemple en lotion capillaire pour les problèmes de cuir chevelu. Les pellicules ou les démangeaisons seront apaisées. Pour la peau, il est un bon accompagnant des peaux sensibles et à problèmes.18:48

Contre-indications au jus de bouleau
Il existe des situations dans lesquelles l’utilisation du jus de bouleau n’est pas forcément adaptée, que ce soit occasionnel ou en cure. Il contient des principes actifs puissants qu’il ne faut pas négliger.

Si vous réagissez au bouleau ou à son pollen, il faut être prudent. Dans tous les cas, il convient avant tout de faire des essais avec de petites doses. Le plus prudent est d’en parler à votre médecin avant de vous lancer dans une cure.

En revanche, il est formellement déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.

Attention si vous réagissez à l’aspirine, demandez toujours l’avis de votre médecin car le jus de bouleau contient des dérivés salycilés.

Enfin, les personnes qui surveillent leur glycémie peuvent consommer le jus, mais pas le sirop qui lui, contient du sucre.