Coup d’état planétaire Liliane Eld Khawam

5,50 

Description

Coup d’état planétaire Liliane Eld Khawam, comment une élite financière s’arroge le pouvoir absolu par la captation universelle des ressources.  Ce livre a été publié en septembre 2019, soit plusieurs mois AVANT la Covid-circus.

Nous sommes en 2023, la coercition, l’exclusion, l’appauvrissement et les grandes entreprises sont de la partie. MÊMES PERSONNES, MÊMES ORGANISATIONS, MÊMES BAILLEURS DE FONDS, juste un changement de marée. Comme pour tout changement historique vers le fascisme et le colonialisme, il faut un effort de groupe considérable pour ignorer la réalité pour maintenir cette marée en mouvement, mais les humains, en particulier dans les structures hiérarchiques, ont toujours été à la hauteur de la tâche…

Envoyez à tous vos contacts l’ouvrage censuré de Liliane Held-Khawam « Coup d’état planétaire »  !

Le coup d’Etat planétaire rabaisse les humains, au nom d’une pseudo-science et d’une vraie dépossession identitaire. Le great reset est une manipulation extraordinaire qui amalgame de vrais concepts défendables avec des méthodes de manipulation dignes de l’Allemagne nazie ou de l’URSS dans leur quête de la fabrication de l’homme nouveau. A l’image de ces deux entités qui ont semble-t-il laissé des traces indélébiles, l’ONU et l’UE qui ont la technocratie pour dénominateur commun semblent bel et bien prendre un chemin similaire de techno-dictature puisque tout ce petit monde (Suisse comprise) tolère les épisodes fascisants relevés dans le cadre des rencontres du WEF, désormais Organisation Internationale.

À voir ou revoir le travail de @JeanneTraduction « Monopole, un aperçu du Great Reset », pour bien comprendre l’architecture corrompue du monde dans lequel nous vivons, la manipulation et la propagande qui en découle…

TOUT LE MONDE SUR TERRE doit être informé que l’Organisation mondiale de la santé tente un coup d’État mondial. #StopTheWHO

Nous pouvons tous imaginer à quoi ressemble la prison, mais qu’en est-il d’une prison numérique ? Pouvez-vous imaginer un passeport vaccinal qui déterminerait votre identification numérique. Reliez ceci à votre pointage de crédit social qui détermine ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire ou où vous pouvez ou ne pouvez pas aller. Ajoutez votre dossier de travail, vos dossiers médicaux, votre suivi de l’empreinte carbone et votre activité sur les réseaux sociaux, ainsi que des informations en temps réel sur la monnaie numérique de votre banque centrale. Cela ressemble à un cauchemar, mais des mesures sont en cours pour en faire une réalité. La date qui devrait vous préoccuper est mai 2023 et l’organisation centrale de cette prise de pouvoir mondialiste par l’Organisation mondiale de la santé.

Il y a une attaque montée à deux volets. L’un concerne les amendements au Règlement sanitaire international et l’autre, qui fonctionne en parallèle et avec un chevauchement considérable, est le Traité de l’OMS sur la pandémie. Ils cherchent tous deux à redéfinir ce qu’est la santé en élargissant la définition pour inclure tous les domaines du comportement humain et à donner à l’OMS des pouvoirs extraordinaires qui remplacent l’autorité des gouvernements souverains. Si ces mesures sans précédent sont adoptées, l’échec d’une nation souveraine à acquiescer à un diktat de l’OMS entraînera de graves sanctions financières et des exclusions de la société mondiale.

S’ils sont adoptés, les amendements au Règlement sanitaire international confèrent à l’OMS des pouvoirs juridiquement contraignants pour appeler des urgences sanitaires internationales potentielles ou réelles, imposer des vaccinations expérimentales pour les populations du monde et faire respecter ces mandats, même si les pays ou leurs populations refusent… Les passeports vaccinaux seront introduits, liés à une identité numérique et à tous les aspects du comportement humain pour vous contrôler et vous emprisonner avec le reste de la société. Le temps presse !!

À titre indicatif, c’est la même OMS qui est financé par des intérêts privés et qui a refusé d’enquêter sur les près de 5 millions de signalements d’effets secondaires indésirables des injections Covid enregistrés sur sa propre base de données VigiAccess. N’ayant pas réussi à fonder ses propres recommandations politiques sur les preuves de cette dernière soi-disant pandémie, l’OMS s’est révélée incapable de faire passer la santé et le bien-être de la population avant les intérêts de ses bailleurs de fonds privés.

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ? Consultez la liste de James Roguski des 100 raisons d’arrêter la prise de pouvoir de l’OMS.

https://jamesroguski.substack.com/p/100-reasons

L’OMS est une menace pour la santé mondiale. Elle a été compromise et représente maintenant (ironiquement) une menace distincte pour le bien-être général des personnes à travers le monde. POUR CERTAINS QUI NE CROIENT PAS EN UNE OPÉRATION DE PIRATAGE MONDIAL… OUVREZ VOTRE ESPRIT ! https://t.me/vivrecorrectement/4449

Les gouvernements procèdent à un premier examen détaillé des propositions d’amendements au Règlement sanitaire international (2005), communiqué de presse OMS, https://www.who.int/fr/news/item/25-02-2023-governments-hold-first-detailed-discussions-on-proposed-amendments-to-the-international-health-regulations-(2005)

Pour résumer, l’OMS est une menace pour la santé mondiale. Elle a été compromise et représente maintenant (ironiquement) une menace distincte pour le bien-être général des personnes à travers le monde. Vous savez, il existe des personnes dans ce monde qui sont affamées de pouvoir et qui n’en ont rien à faire pour ainsi dire de l’intégrité des êtres humains…Le coup d’Etat planétaire rabaisse les humains, au nom d’une pseudo-science et d’une vraie dépossession identitaire. Le great reset est une manipulation extraordinaire qui amalgame de vrais concepts défendables avec des méthodes de manipulation dignes de l’Allemagne nazie ou de l’URSS dans leur quête de la fabrication de l’homme nouveau. A l’image de ces deux entités qui ont semble-t-il laissé des traces indélébiles, l’ONU et l’UE qui ont la technocratie pour dénominateur commun semblent bel et bien prendre un chemin similaire de techno-dictature puisque tout ce petit monde (Suisse comprise) tolère les épisodes fascisants relevés dans le cadre des rencontres du WEF, désormais Organisation Internationale.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.