Publié le Laisser un commentaire

les acides fulviques et humiques

🏔🗻⛰🗻⛰🏔

Les acides fulviques et humiques se trouvent naturellement dans le sol, la tourbe et d’autres dépôts naturels. Ils font partie des acides dits « humiques » parce qu’ils sont présents en grande quantité dans l’humus. L’humus est la couche supérieure du sol créée, entretenue et modifiée par la décomposition de la matière organique, principalement par l’action combinée des animaux, des bactéries et des champignons du sol. Ce processus a lieu sur des milliers d’années.

✅Capacités anti-inflammatoires
✅Action immunomodulatrice, activent les cellules du système immunitaire
✅Propriétés antioxydantes, lutte contre les radicaux libres
✅Protègent la fonction cérébrale, améliorent l’acuité cérébrale
✅Améliorent les liquides sanguins, font baisser le mauvais cholestérol et les triglycérides dans le sang
✅Reminéralisent le corps, apportent d’une grande variété d’oligo-éléments et minéraux (+ de 72)
✅Réparent le microbiote intestinal, aident à la digestion
✅Apportent de l’énergie aux cellules, ce qui permet un fonctionnement optimal
✅Chélatent les métaux lourds, Détoxifient le corps en général
✅Equilibrent la charge électrique des cellules
✅Lient et transportent les nutriments dans le corps (boostent l’assimilation d’autres suppléments ou de l’alimentation)
✅Ces molécules oxygènent et purifient le sang
✅Aident à bien dormir ou au contraire énergisent
✅Régulent le taux de sucre
✅Se lient aux nutriments dans le corps et les transportent dans les cellules
✅Ont des propriétés anti-cancéreuses puissantes
✅Stimulent, purifient et guérissent le pancréas
✅Améliorent la récupération après l’effort, les performances athlétiques

Publié le Laisser un commentaire

Faites alliance avec le SAULE!

🌿🌿🌿

Faites alliance avec le SAULE!

Encore une coopération
remarquable entre des composantes du vivant : le saule et l’homme!

Le saule se bouture très facilement, comme l’on montré les vidéos précédentes.

En le bouturant, on l’aide à se multiplier, et lui nous rendra mille services inestimables !

🌿Clôtures vivantes qui ne font que se renforcer avec le temps, là où les autres clôtures ne font que se dégrader.
🌿Clôtures qui fournissent un habitat parfait pour la biodiversité, qui fournissent du fourrage de qualité et anti-parasitaires au bétail.
🌿Clôtures qui fournissent le matériel nécessaire à la vannerie, l’un des bons moyens pour lutter contre la sur utilisation du plastique.
🌿Clotures qui apportent ombre fraîcheur et humidité en été et participent au cycle de l’eau, et qui régénèrent les sols en matière organique !!!

Incroyable non! Une telle abondance de solutions!!!

🌿On peut aussi renforcer durablement les rives des étangs, des mares et des rivières, et aussi préparer une infusion qui renforce des plantes et constitue une véritable hormone de bouturage !

🌿Enfin, la décoction de son écorce et l’infusion de feuilles sont de remarquables médicaments en phytothérapie !

Jamais plus vous ne verrez le saule du même œil !

Oui, le Vivant a des ressources inépuisables pour ses composantes !

Vous pouvez activer la traduction automatique de Utube si nécessaire !
Willow, c’est le saule!

Publié le Laisser un commentaire

Le hérisson va bientôt partir en quête d’un refuge

😍😀 Le hérisson va bientôt partir en quête d’un refuge propice à son hibernation, vers le mois de novembre…

Pour l’aider dans sa tâche, vous pouvez fabriquer un gîte qui lui permettra de passer l’hiver à l’abri du froid et du vent.

Le hérisson n’est pas très exigeant et se contentera d’une caisse retournée recouverte de feuilles mortes pour l’isoler du froid et de l’humidité… Il se réveillera naturellement vers le mois d’avril.

La présence d’un hérisson dans un jardin est réellement bénéfique : Il joue un rôle crucial dans la biodiversité et aide à préserver l’équilibre des espaces verts. 🌱

Il est également un excellent chasseur de limaces, d’escargots, ou encore de charançons. Avec lui, inutile d’utiliser des produits chimiques ! ✨

Publié le Laisser un commentaire

EN OCTOBRE ON PLANTE DE L’AIL !

🟨 DOSSIER ASTUCE : EN OCTOBRE ON PLANTE DE L’AIL !

Octobre est un bon moment pour planter de l’ail.

Pour planter de l’ail, il faut récupérer les têtes d’ail, dans chaque tête d’ail il y a des gousses.

L’ail blanc est plus rustique et résiste au froid de l’hiver…

C’est une plante d’Asie Centrale, ça fait au moins 5 000 ans qu’on la cultive dans les zones méditerranéennes comme l’Égypte par exemple.

C’est une plante qui aime bien le sec et comme on la cultive en automne et qu’elle grandit automne, hiver et début de printemps, il faut la mettre sur une zone qui sera bien sèche comme sur une butte de culture ou un bac de culture surélevé…
en étant sûr que l’eau se draine bien et que l’ail ne baigne pas dans de l’eau.

La plupart de l’ail ne fleurit pas et se cultive par voie végétative.

Dans une tête d’ail il y a plusieurs gousses, on sépare les gousses, on replante les gousses et chaque gousse donne une nouvelle tête d’ail dans laquelle il y aura beaucoup de gousses…

Il y a des exceptions et certains feront des fleurs…

https://vm.tiktok.com/ZGJctTe4x/

Publié le Laisser un commentaire

Le Jasmin d’hiver

🍃
Le Jasmin d’hiver est un arbuste qui provient de l’ouest de la Chine et dont les rameaux à section carrée peuvent atteindre 5 m de long. Ses fleurs, des petites corolles jaune vif apparaissant en hiver avant les feuilles sur les rameaux nus, sont inodores et nectarifères. Il a des effets calmants et antidépresseurs en aidant à soulager le stress, l’anxiété, la dépression et l’insomnie. Il favorise aussi la détente musculaire et la digestion. Par ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, il peut être utilisé pour soigner les plaies, les brûlures, les eczémas, les dermatites et les infections cutanées. Il a des effets bénéfiques sur le système respiratoire, il peut soulager la toux, le rhume, la bronchite, l’asthme et les allergies. Il facilite aussi l’expectoration et la respiration. Par ses propriétés diurétiques et dépuratives, il peut aider à éliminer les toxines, les déchets et l’excès de liquide du corps. Il favorise aussi le fonctionnement du foie, des reins et de la vessie.

Labyrinthe nature:
https://t.me/LabHyp_Nature

Du labyrinthe aux hypothèses:
https://t.me/Du_Labyrinthe_aux_Hypotheses

Publié le Laisser un commentaire

LE POUVOIR DES HERBES AROMATIQUES.

🟨 DOSSIER SANTÉ : LE POUVOIR DES HERBES AROMATIQUES.

➡️ Chaque herbe aromatique possède en effet des vertus spécifiques intéressantes :

Le persil et la ciboulette sont très bien pourvus en vitamine C et en fer.

Le thym et l’origan contiennent des polyphénols anti-infectieux et antiseptiques, précieux en hiver pour désinfecter les voies respiratoires et digestives. Le basilic, la menthe et le romarin renferment un antioxydant particulier (l’acide rosmarinique) qui lutte contre les troubles digestifs (ballonnements, spasmes…).

Et des études récentes ont montré que la sauge protège l’intégrité du cerveau et contribue ainsi à combattre le déclin cognitif lié à l’âge.

Comment bénéficier au mieux de leurs vertus ?
Les fines herbes, comme les aromates, ne doivent pas être réservées à des occasions ponctuelles.

Pour tirer réellement profit de leurs bienfaits, il faut les consommer au quotidien et ne pas se limiter à une ou deux pincées.
(https://www.leparisien.fr/bien-manger/les-herbes-aromatiques-des-superaliments-a-consommer-regulierement-13-10-2021-BUUSFNYL4FGT7HC5OFS6A3RQQU.php)

Publié le Laisser un commentaire

BOUTURES DE RÉCUPÉRATION

🟨🌎 DOSSIER ASTUCES : BOUTURES DE RÉCUPÉRATION

Le bouturage dans l’eau est la méthode la plus simple, efficace, économique.

➡️ RÉUSSIR UNE BOUTURE DANS L’EAU :

  • Le bouturage s’effectue en général entre avril et septembre, cela dépend de l’espèce concernée,
    pour un certain nombre de plantes d’intérieur, il peut être tenté à un autre moment de l’année.
  • Pour bouturer dans l’eau, il faut de l’eau, une plante, un sécateur désinfecté, un pot transparent pour suivre l’évolution des racines et la qualité de l’eau.
  • Prélever sur le plant mère les boutures, de belles extrémités de tiges saines d’une dizaine de centimètres, sans parasite, sans fleur, coupées en biseau juste en dessous d’un nœud.
  • Dans l’idéal il faut 3 niveaux de feuilles, on ne garde ensuite que les feuilles du haut, que l’on peut même couper en deux si elles sont grosses pour limiter l’évaporation et concentrer l’énergie de la tige à la fabrication de racines pour devenir une nouvelle plante parfaitement autonome.
  • On place ensuite la bouture dans l’eau, suffisamment pour que plusieurs nœuds soient immergés, car c’est justement aux points d’insertion des feuilles que les racines ont naturellement tendance à se former, on place ensuite le pot dans un endroit lumineux et chaud, aux alentours de 19°C
  • Pour maintenir la qualité de l’eau, 2 solutions, placer un morceau de charbon de bois au fond du récipient, changer l’eau régulièrement (elle doit rester propre et claire)
  • Au bout de quelques temps (varianle d’une plante à l’autre), doivent apparaître sur la tige de petits points blancs, puis nettement des racines
  • Si la tige commence à noircir et que les feuilles tombent, c’est que le bouturage n’a pas fonctionné, il faut jeter, tout nettoyer et recommencer
    (https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/bouturage-dans-eau,2477.html)