Publié le Laisser un commentaire

Mini pizzas à base de rondelles de courgettes  

Les ingrédients

  • Des courgettes bien mûres
  • 1 boule de mozzarella
  • 300g de coulis de tomates
  • De la chapelure
  • Huile d’olive
  • Quelques branches de thym et de basilic
  • Sel et poivre

La préparation

  1. Lavez les courgettes et coupez-les en rondelles régulières d’environ 1,5 cm d’épaisseur.
  2. Recouvrez une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé et disposez vos rondelles de courgettes dessus.
  3. Arrosez les rondelles avec de l’huile d’olive, salez, poivrez et placez-les au four à 180°C. Laissez-les cuire jusqu’à ce qu’elles soient légèrement grillées.
  4. Dans une casserole, faites couler un filet d’huile d’olive et versez-y le coulis de tomates. Ajoutez un petit peu de sel et de poivre puis les feuilles de thym et de basilic. Faites cuire la préparation à feu moyen pendant une dizaine de minutes. 
  5. Reprenez vos rondelles de courgettes, recouvrez-les de chapelure, puis de sauce tomate.
  6. Découpez votre mozzarella en petits dés et déposez-les sur chacune de vos rondelles de courgettes.
  7. Passez le tout au grill du four jusqu’à ce que la mozzarella soit bien fondue ! 

Régalez-vous ! 

Publié le Laisser un commentaire

Restes de feuilles d’artichauts

L’infusion aux feuilles d’artichauts

Après avoir mangé tous vos artichauts, ne jetez pas les feuilles ! Gardez-les de côté bien précieusement pour réaliser une infusion détox, bien utile après un repas copieux par exemple 😉

En effet, l’artichaut est un aliment plein de nutriments excellents pour la santé. Sa richesse en fibres et en potassium fait de l’artichaut un véritable allié pour réguler le transit intestinal ainsi qu’un puissant diurétique.

Les étapes de préparation

  1. Nettoyez bien les feuilles d’artichauts et essuyez-les délicatement.
  2. Mettez-les à sécher au four à basse température (environ 50° avec la porte entrouverte). Vous pouvez également les laisser sécher à l’air libre dans un endroit bien ventilé.
  3. Une fois séchées, placez une cuillère à soupe de feuilles d’artichaut dans une tasse et versez 150ml d’eau bouillante dessus.
  4. Laissez infuser environ 5-6 minutes, et dégustez !

Désormais, vous avez toutes les clés en main pour réutiliser vos restes d’artichauts et ne plus gaspiller une seule de ses feuilles !

Publié le Un commentaire

Réutilisation du thé

COMMENT RÉUTILISER LE THÉ EN CUISINE ?

  • Le thé pour attendrir la viande : utilisez vos restes de thé en vrac ou en sachet pour hydrater une pièce de viande à rôtir. Au préalable, faites infuser les restes de thé et servez-vous de l’eau parfumée pour arroser la viande lors de la cuisson. L’action des tanins contenus dans le thé permettra d’assouplir la viande.
  • Le thé pour parfumer vos plats : vos restes de thé sont très riches en saveurs et notes aromatiques ! Placez vos sachets de thé usagés dans une casserole avant d’y faire cuire riz, pâtes ou légumes. Les notes présentent dans l’infusion viendront délicieusement parfumer vos plats.
  • Le thé usagé pour un thé glacé : classique mais efficace, transvasez vos restes de thé dans une carafe d’eau et laissez infuser pendant une nuit. Cela vous offrira une petite boisson parfumée et désaltérante pour la journée.

COMMENT RÉUTILISER LE THÉ À LA MAISON ?

  • Le thé pour dégraisser : des plats encrassés ? Faites-les tremper avec quelques sachets de thé usagés, ils se nettoieront bien plus facilement !
  • Le thé pour absorber les mauvaises odeurs : les feuilles de thé ont la capacité d’absorber les odeurs. Elles sont donc très utiles pour nettoyer certains textiles comme le tapis ou la moquette. Ouvrez vos sachets de thé et déposez le contenu sur votre tapis. Laissez les feuilles sécher jusqu’à ce qu’elles soient complètement sèches puis aspirez. Votre tapis aura retrouvé toute sa fraicheur !
  • Le thé pour parfumer votre intérieur : conservez vos sachets de thé usagés dans un récipient ouvert et à l’air libre. Une fois qu’ils sont secs, versez quelques gouttes d’huiles essentielles sur les sachets. Vous obtiendrez ainsi des petits purificateurs d’air pour votre intérieur.
  • Le thé pour lustrer les miroirs ou nettoyer le verre : lors de votre prochaine séance de ménage, prenez un sachet de thé usagé et légèrement humide pour l’appliquez sur vos fenêtres et miroirs puis essuyer avec un tissu en microfibre. Le thé sera très efficace pour retirer saletés et traces de doigts !

COMMENT RÉUTILISER LE THÉ LORS DE SÉANCES BEAUTÉ

  • Le thé pour faire dégonfler les cernes : le thé est particulièrement riche en antioxydant, et favorise ainsi la circulation sanguine. Gardez donc vos sachets usagés au réfrigérateur, ils seront très utiles pour apaiser les cernes et décongestionner les poches.
  • Le thé pour faire briller les cheveux : si vos cheveux commence à ternir, le thé sera votre meilleur allié pour les raviver ! Avant votre douche, faites ré infuser vos feuilles de thé ou sachets usagés. Vous pourrez ainsi vous en servir comme eau de rinçage après votre shampooing !
  • Le thé pour faire une thalasso maison : s’il vous arrive de prendre des bains, placez-y vos sachets de thé usagés. Cela apportera beaucoup de douceur à votre peau et une délicieuse odeur émanera lors de ce moment de détente.
  • Le thé pour soigner bleus et coups de soleil : le thé est un excellent allié pour soigner les petits bobos du quotidien. Léger coup de soleil, bleu, piqûre de moustique ou petite écorchure ? Appliquez un sachet de thé usagé et mouillé pendant quelques minutes là où se situe votre gêne, le thé devrait vous soulager.
Publié le Laisser un commentaire

Les tempuras d’épluchures de légumes

Les tempuras sont un véritable classique de la cuisine chinoise, délicieux à déguster à l’apéro, en entrée ou en accompagnement d’une soupe.

Les ingrédients

  • 50 gr de farine
  • 25 gr de maïzena
  • 1 jaune d’œuf
  • 7,5 cl d’eau très froide
  • 1/4 de sachet de levure
  • Sel
  • Huile de friture

Pour cette recette, il vous faudra donc conserver au préalable vos épluchures de légumes BIO et de saison : carottes, panais, pommes de terre…

La préparation

  1. Dans un bol, mélangez la farine, la maïzena et la levure. Ajoutez le jaune d’œuf* et battez la préparation.
  2. Petit à petit, versez l’eau glacée tout en continuant de battre le mélange.
  3. Laissez reposer la pâte au frais pendant 1 heure.
  4. Faites chauffer l’huile dans une friteuse ou dans une poêle.
  5. Trempez vos épluchures de légumes une à une dans la pâte à tempura puis dans l’huile.
  6. Laissez frire pendant 2 minutes, jusqu’à ce que le tempura soit bien doré puis égouttez sur une feuille de papier absorbant.
  7. Salez, poivrez et dégustez !

*Ne jetez pas votre blanc d’œuf ! Conservez-les pour faire des financiers ou des chips de blanc d’œufs épicés !

Publié le Laisser un commentaire

RECETTE DES CHIPS DE VERTS DE POIREAUX

Les ingrédients :

  • Les verts de 2 poireaux
  • 2 blancs d’œufs
  • Des épices : paprika, cumin…

La préparation

  1. Découpez les verts de poireaux en lamelles et rincez-les sous l’eau.
  2. Une fois qu’ils sont secs, badigeonnez-les avec du blanc d’œufs puis assaisonez-les avec les épices de votre choix : paprika, cumin…
  3. Dernière étape, faites-les frire à la friteuse quelques minutes !
Publié le Laisser un commentaire

Conserver le pain

astuces de grand-mère :

Enrouler le pain dans un torchon

Vous connaissez sans doute cette méthode ancestrale, aussi simple qu’efficace : la technique du torchon. Enroulez votre pain dans un torchon en coton, propre évidemment puis conservez-le dans une pièce à température ambiante, éloigné de toute source de chaleur ou d’humidité directe.

Le fait d’être conservé dans un tissu évitera au pain de ramollir ou de dessécher trop vite. A l’inverse, si vous le conservez dans un sachet plastique, ce dernier va capturer l’humidité et donc accélérer le processus de moisissure du pain.

Conserver le pain dans une boîte à pain

Pour mettre toutes les chances de votre côté et prolonger la fraîcheur de votre pain, vous pouvez l’enrouler dans un torchon et le placer dans une boîte à pain en bois ou en métal. Celle-ci permettra d’éviter que votre pain ne ramollisse et donc de conserver son moelleux pendant quelques jours supplémentaires.

  1. Ne coupez jamais votre pain frais en tranches, elles sécheront beaucoup plus vite que si vous le conservez entier !
  2. Si votre pain commence à rassir, humidifiez-le légèrement et placez-le quelques minutes au four pour lui redonner son côté moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur
  3. Si vous conservez votre pain dans un torchon ou dans une boîte à pain, mettez-y une demi-pomme pour qu’elle absorbe toute l’humidité et évite à votre pain de trop ramollir !

Ces différentes astuces vous permettront sans aucun doute de prolonger la conservation de votre pain frais et donc d’en profiter plus longtemps ! Néanmoins, si votre pain commence à rassir, ne le jetez surtout pas ! Il existe tout un tas de recettes à base de pain rassis pour lutter contre le gaspillage alimentaire tout en se régalant

Publié le Laisser un commentaire

Le sirop de queues de fraises et fraises écrasées au fromage blanc

Les ingrédients

  • 60g de queues de fraises avec un peu de chair à la base
  • 60g de sucre de canne
  • 125ml d’eau
  • 125g de yaourt ou fromage blanc
  • La chair de vos fraises abîmées

La préparation

  1. Mélangez les queues de fraises, le sucre de canne et l’eau dans une casserole et faites chauffer la préparation à feu doux.
  2. Amenez la préparation à ébullition et mélangez régulièrement pendant une quinzaine de minute. Le sirop va commencer à s’épaissir petit à petit.
  3. Une fois que vous obtenez une texture épaisse tel un sirop, passez la préparation dans un chinois et pressez le fond pour extraire le sirop restant dans la pulpe
  4. Laissez refroidir et placez au réfrigérateur. Quelques heures plus tard, vous pourrez mélanger un yaourt avec le reste de vos fraises abîmées et y verser votre délicieux sirop de queues de fraises.

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est aussi se faire plaisir et souvent c’est très gourmand !

“Sinon, on peut aussi faire une eau infusée aux queues de fraises, c’est très rafraichissant et ça donne vraiment le goût de la fraise à l’eau !” 

Publié le Laisser un commentaire

Le coulis de fraises anti gaspi

vous avez des fraises abîmées, trop mûres, tachetées ? Transformez- les en un délicieux coulis de fraise, on n’y verra que du feu et le goût sera toujours au rendez vous !

Les ingrédients

  • 250 g de fraises
  • 1 demi-citron
  • 50 g de sucre
  • 10 cl d’eau

La préparation

  1. Placez les fraises abîmées, le sucre et le demi citron dans un blender. Mixez tout en ajoutant l’eau au fur et à mesure.
    Astuce anti gaspi : au lieu de jeter le reste de votre demi-citron, mettez le dans une carafe d’eau pour en faire une boisson rafraîchissante ou placez le dans votre frigo pour éliminer les mauvaises odeurs.
  2. Vous n’avez plus qu’à verser le coulis dans un petit bol et le réserver au frais. Si vous n’avez pas l’intention de le consommer tout de suite, vous pouvez également le congeler dans un bac à glaçons et pourrez par exemple le réutiliser dans un fondant au chocolat avec un coeur coulant à la fraise !

“Voilà, très simple comme recette, et vous pouvez la faire avec tous les fruits”

Publié le Laisser un commentaire

Un autre monde est possible

Je vous le dis, un autre monde est possible.

Un monde où vous vous opposez à cette tentative de contrôler votre santé.

Un monde fait d’initiatives de santé différentes, où demain vous n’aurez plus aucune raison d’avoir peur, parce que vous serez mieux préparé aux grandes maladies qui s’annoncent.

La médecine officielle n’hésite pas à vous cacher (et parfois vous interdire) des approches naturelles qui respectent votre corps et votre spécificité de patient.

Parce que ces solutions n’entrent pas dans ses schémas de pensée. Parce qu’ils veulent des solutions uniques pour tout le monde.

Pour prendre des exemples récents :

  • Si vous avez de l’arthrose on vous donne des anti-inflammatoires qui provoquent des saignements de l’estomac et abîment votre foie ;
  • Si vous êtes anxieux ou déprimé, on vous prescrit des antidépresseurs qui vous donnent des nausées, des vertiges, de la prise de poids ;
  • Si vous avez des douleurs fortes on vous prescrit de la cortisone qui favorise les infections microbiennes…

Mais qui ose vous dire :

  • Que des chercheurs ont découvert une forme de curcuma phospholipidique qui pourrait supprimer les douleurs de l’arthrose ?
  • Qu’on sait depuis des siècles que le millepertuis est la plante la plus efficace contre la dépression, sans effet secondaire ?
  • Que les nouvelles recherches sur l’harpagophytum et la gaulthérie concluent qu’ils sont les antidouleurs naturels les plus efficaces ?

Je veux vous donner accès à d’autres solutions.

Des solutions concrètes, faciles à comprendre, rapides à mettre en œuvre, qui vous permettent de lutter contre certaines grandes maladies et soigner les petits maux du quotidien.

Mine d’informations

Je veux vous aider à redécouvrir ces remèdes simples de tous les jours, souvent cachés dans les armoires de votre cuisine.

Oui, l’angélique officinale facilite la digestion et élimine les flatulences, la citrulline soulage les crampes, l’huile essentielle de menthe poivrée combat le mal de tête.

Mais je veux aussi vous révéler des solutions pour accompagner des maladies plus importantes.

Savoir ce qu’il faut manger pendant une chimiothérapie PEUT changer la donne. 

Connaître les micronutriments qui nettoient les artères PEUT vous éviter le pire.

Vous avez le droit de savoir qu’il existe une méthode pour ralentir Parkinson grâce au mucuna pruriens.

Vous avez le droit de savoir que le jeûne a accompagné avec succès des milliers de malades du cancer.

De telles vérités sont muselées par la culture du tout-médicament.

Qui vous dit :

  • Que le cholestérol n’est pas responsable des maladies cardiovasculaires ;
  • Que l’arthrose n’est pas irréversible et que des protocoles alimentaires peuvent vous aider ;
  • Que le diabète n’est pas seulement un problème de sucre ;
  • Que selon les dernières recherches, la maladie d’Alzheimer ne commencerait pas dans le cerveau, mais dans les intestins ;
  • Que le dépistage de certains cancers est inutile et qu’il peut dans certains cas faire plus de mal que de bien ?
Publié le Laisser un commentaire

Mousse au chocolat sans œuf

20 min.(318)

Préparation

  1. Faire fondre le chocolat au bain marie et laisser refroidir.
  2. Monter la crème liquide en chantilly à l’aide d’un batteur électrique, en ajoutant peu à peu le sucre et le chocolat fondu.
  3. Verser dans des verrines et placer au frais au moins 2h avant de servir.

Laissez-vous tenter !