Publié le Laisser un commentaire

gelée au romarin du jardin

Mon romarin a bien profité cet été, il prend beaucoup de place. Mais que faire avec ses branches sans les gâcher ? Les jeter ? Sûrement pas !

Je vous dévoile ici la recette facile de la gelée de romarin maison prête en 5 minutes. Car une fois qu’on a préparé des bouquets garnis, congeler plusieurs sachets de branches…que faire du reste ?

Cette recette de gelée en plus d’être délicieuse, a des vertus médicinales.

Voici ma recette facile de gelée au romarin du jardin


Ingrédients – 5 branches de romarin (environ 30g) – 150 g de sucre – 1 cuillère à soupe de miel – 500 ml d’eau – 3 g d’agar-agar – casserole avec couvercle – saladier – pots en verre – passoire

Préparation : 1 min – Cuisson : 12 min – Pour 4 personnes

1. Rincez les branches de romarin.

2. Mettez l’eau dans la casserole et plongez les branches dedans.

3. Portez à ébullition.

4. Dès que ça bout, coupez le feu.

5. Mettez le couvercle et laissez infuser 15 minutes.

6. Filtrez le mélange en le passant dans un saladier et laissez refroidir.

7. Une fois l’infusion refroidie, ajoutez l’agar-agar et mélangez bien.

8. Ajoutez le sucre et le miel puis mélangez.

9. Versez le mélange dans la casserole et remettez sur le feu.

10. Laissez chauffer (sans bouillir) jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu.

11. Transvasez dans les pots, laissez refroidir et conserver au frais

Publié le Laisser un commentaire

La confiture de fraises

Les ingrédients

  • 500g de fraises
  • 500g de sucre
  • 1 citron

La préparation

  1. Lavez, égouttez et découpez les fraises en deux ou en quatre. Vous pouvez conserver les queues de fraises car elles vont confire pendant la cuisson mais si vous préférez les mettre de côté, ne les jetez pas ! Inspirez vous de la recette ci-dessus pour en faire un sirop ou une eau infusée.
  2. Mélangez dans un saladier le sucre et les fraises et laissez le mélange macérer pendant 24 heures au frais. Le lendemain, le sucre aura fondu et vos fraises baigneront dans leur propre sirop.
  3. Passons à la cuisson de la confiture ! Versez votre préparation de fraise et de sucre dans une casserole puis ajoutez le jus de citron.
  4. Portez la préparation à ébullition tout en remuant régulièrement et laissez cuire pendant 15 à 20 minutes. Une sorte de mousse se formera tout au longe de la cuisson, pensez bien à l’écumer au fur et à mesure.
  5. Pour savoir si votre confiture prends bien, il vous de déposer une cuillère de la préparation sur une assiette et de l’incliner. Si la confiture est assez figée, vous pouvez arrêter la cuisson car elle est prête ! Si la confiture est trop liquide, poursuivez la cuisson encore quelques minutes.
  6. Versez la confiture dans vos bocaux stérilisés, refermez le couvercle et retournez le pot ! Et hop, dans quelques heures, vous pourrez déguster votre confiture de fraises anti-gaspi !
Publié le Laisser un commentaire

pâte à tartiner au caramel au beurre salé

Une recette rapide mais non moins gourmande, celle du caramel au beurre salé. Elle ne pourra qu’accompagner parfaitement vos crêpes.

Mettez 100 g de sucre dans une casserole et faites-le chauffer. Vous devez obtenir un caramel. Quand vous y êtes parvenu, arrêtez le feu et ajoutez 40 g de beurre demi-sel, préalablement coupé en cubes. Cela va arrêter la cuisson.

Mélangez puis incorporez 20 cl de crème liquide. Faites chauffer la préparation sur feu doux, pendant deux à trois minutes, sans cesser de remuer. Mettez la pâte à tartiner dans un pot. Une fois refroidie, fermez-le.

Publié le Laisser un commentaire

pâte à tartiner aux spéculoos

Une pâte à tartiner avec un léger goût de cannelle.

Commencez par faire fondre 100 g de beurre. Dans un blender, mixer ensuite 200 g de spéculoos300 g de lait concentré sucré et le beurre fondu. Vous devez obtenir une pâte lisse. Versez celle-ci dans des pots. C’est prêt !

Publié le Laisser un commentaire

Pâte a tartiner au chocolat et aux noisettes

Recettes de pâtes à tartiner  qui est sans doute la plus consommée : la chocolat-noisettes, à préparer soi-même.

Pour cela, préchauffez votre four à 150 °C. Mettez 200 g de noisettes sur une plaque de cuisson et enfournez pendant quinze minutes. Une fois refroidies, mixez les noisettes. N’hésitez pas à mixer longtemps : les noisettes vont, dans un premier temps, être réduites en poudre mais, en continuant de mixer, vous devez ensuite obtenir une pâte. Mettez celle-ci dans un saladier. A l’aide d’un couteau, hachez 200 g de chocolat noir pâtissier. Incorporez ce dernier dans le saladier.

Dans une casserole, portez à ébullition 25 cl de crème liquide et 40 g de sucre. Ajoutez ce mélange, encore bouillant, sur la préparation dans le saladier. Couvrez, attendez cinq minutes puis mélangez. Votre préparation doit être lisse et homogène. Ajoutez deux cuillerées à soupe d’huile de tournesol puis mélangez. Mettez votre pâte à tartiner dans des pots. Quand la pâte est froide, fermez-les.

Publié le Laisser un commentaire

Confiture de pissenlit

C’est la saison du pissenlit, dès ce début de printemps. Peut-être l’ignores-tu, mais le pissenlit, est une plante ayant des vertus pour la santé; entre autres pour le foie (bonne aide pour la détox).

Alors, pourquoi ne pas en user sous diverses formes.

Voici une recette de confiture pour laquelle il n’y aura que le kilo de sucre et un demi citron à payer, si tu fais toi-même la cueillette.

Avec 4 poignées de fleurs de pissenlit et un litre d’eau bouillante, fais une infusion, et laisse-la reposer dans la casserole (couverte) pendant 8 heures.

Ensuite, filtre le liquide (presse bien les fleurs) et mélange-le à 1 kilo de sucre et 1/2 citron, coupé en tranches fines.

Fais bouillir tout cela jusqu’au moment où le liquide a la consistance d’une confiture classique.

C’est délicieux, parfumé, bon pour la santé et économique.

Publié le Laisser un commentaire

CONFITURE DE MELON A l’AIGRE DOUX

On prend de préférence pour ce genre de confiture le melon cantaloup. Divisez le en tranches que vous coupez en 2, puis vous enlevez l’écorce et la partie trop tendre. Faites bouillir dans un poêlon un litre de bon vinaigre. Mettez les morceaux cuire lentement ; quand vous les jugez cuits, ce dont vous vous rendrez compte en les touchant, sortez les sur un tamis, puis ranger les dans un bocal de verre ; ajoutez un demi litre d’eau au vinaigre et ¾ de kilo de sucre. Faites bouillir ce sirop 15 minutes. Quand il marque 36 à 38 degrés au pèse sirop retirez le du feu et laissez refroidir à moitié Mettez dans un petit nouet en tulle une douzaine de clous de girofle et un baton de cannelle concassé, placez lke sur les tranches de melon, versez le sirop au vinaigre dessus et laisser refroidir avant de le couvrir pour le débarrasser.

Publié le Un commentaire

CONFITURE D’ORANGES

Prenez de belles oranges bien en chair et pas trop douces, enlevez le zeste et toute la peau blanche, puis séparez les tranches sans les briser ; mettez à tremper 5 à 6 minutes dans de l’eau chaude, égouttez les et sortez, à l’aide d’un bec de plume d’oie, tous les pépins, sans en laisser, car ils communiqueraient de l’amertume à la confiture. Cela fait, pesez la quantité d’oranges ; pour un kilo de ces dernières, mettez dans un grand poêlon, en terre 1 kilo de sucre coupé en morceaux et humectez le avec 2 verres d’eau ; sitôt fondu, posez sur le feu et faites bouillir. Jetez ensuite les tranches d’oranges dedans ainsi que quelques morceaux de zeste pour aromatiser ; laissez continuer l’ébullition durant une heure environ, mais qu’elle ne soit surtout pas trop précipitée. Retirez le poêlon du feu et laissez ainsi jusqu’au lendemain.

Vous le remettrez ensuite sur le feu, laisserez cuire encore une demi heure et débarrassez enfin dans des pots pour conserver au frais.

Publié le Un commentaire

CONFITURE DE PASTEQUE

Prenez pour cela une pastèque à chair blanche, coupez la en tranches, enlevez la peau et toutes les graines, divisez en morceaux assez minces, pour un kilo de fruits, il faut ¾ de kilo de sucre.

Mettez tout ensemble dans une terrine et laissez ainsi 2 ou 3 heures ; la pastèque aura rendu son eau et le sucre sera fondu. Mettez le tout dans une bassine, posez sur le feu avec quelques zestes de citron et laissez cuire une heure au moins. Débarrassez ensuite, après vous être assuré qu’elle est bien cuite. (en prendre un peu entre le pouce et l’index, elle doit se coller aux doigts ; c’est ce qui indique que la cuisson est suffisante

Publié le Laisser un commentaire

CONFITURE MIXTE DE PASTEQUE ET D’ORANGES

Préparez les fruits, puis les deux confitures, confiture de pastèque, confiture d’oranges arrivées à 5 ou 6 minutes du terme de leur cuisson sont réunies dans une même bassine en mélangeant bien délicatement avec une spatule les morceaux de pastèque avec les tranches d’orange. Une dernière cuisson de 5 à 6 minutes en assurera la conservation tout comme si elles étaient gardées séparément. Mettez en pots, en distribuant bien régulièrement dans chacun jus et morceaux, et ne recouvrez les pots que le lendemain c’est à dire lorsque la confiture est entièrement refroidie.