Publié le Laisser un commentaire

gelée au romarin du jardin

Mon romarin a bien profité cet été, il prend beaucoup de place. Mais que faire avec ses branches sans les gâcher ? Les jeter ? Sûrement pas !

Je vous dévoile ici la recette facile de la gelée de romarin maison prête en 5 minutes. Car une fois qu’on a préparé des bouquets garnis, congeler plusieurs sachets de branches…que faire du reste ?

Cette recette de gelée en plus d’être délicieuse, a des vertus médicinales.

Voici ma recette facile de gelée au romarin du jardin


Ingrédients – 5 branches de romarin (environ 30g) – 150 g de sucre – 1 cuillère à soupe de miel – 500 ml d’eau – 3 g d’agar-agar – casserole avec couvercle – saladier – pots en verre – passoire

Préparation : 1 min – Cuisson : 12 min – Pour 4 personnes

1. Rincez les branches de romarin.

2. Mettez l’eau dans la casserole et plongez les branches dedans.

3. Portez à ébullition.

4. Dès que ça bout, coupez le feu.

5. Mettez le couvercle et laissez infuser 15 minutes.

6. Filtrez le mélange en le passant dans un saladier et laissez refroidir.

7. Une fois l’infusion refroidie, ajoutez l’agar-agar et mélangez bien.

8. Ajoutez le sucre et le miel puis mélangez.

9. Versez le mélange dans la casserole et remettez sur le feu.

10. Laissez chauffer (sans bouillir) jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu.

11. Transvasez dans les pots, laissez refroidir et conserver au frais

Publié le Laisser un commentaire

Étiquettes autocollantes pour bocaux

Tu as fait des confitures ou des conserves, ou tu as mis du vin en bouteilles, mais tu n’as pas d’étiquettes autocollantes à y apposer ?
Utilise de simples bouts de papier, écris-y au stylo bille, trempe le verso du papier quelques secondes dans un peu de lait (1 c. à s. dans 1 assiette), et applique-le sur le verre.
Tamponne délicatement les gouttes de lait et laisse sécher.
Pour enlever ces étiquettes quand le bocal ou la bouteille est vide, il suffit de laisser tremper, elles ne laissent aucune trace de colle.

Publié le Laisser un commentaire

Trop de betteraves rouges cuites

Souvent, les betteraves rouges cuites se vendent par 4. Ou bien on en a une grosse dans le jardin. Bref, souvent on ne peut pas tout manger au même repas ni n’avons envie d’en manger pendant plusieurs repas d’affilées.
Coupées en petits dés, je les congèle, en petites portions ou non c’est comme on a envie.
Elles se tiennent très bien au congélateur, et sont comme fraîches une fois décongelées.
Ainsi pas de gaspillage !

Publié le Laisser un commentaire

Conserver les fromages au sec

Il est souvent difficile car les fromages « suent » !

Mais en ajoutant un simple bouchon (qui contient un dessiccateur) d’un tube à cachets effervescents dans la boite de conservation ça va beaucoup mieux, cela évite en plus que le fromage ne pourrisse à cause de trop d’humidité et ça ne coûte (presque) rien

Publié le Laisser un commentaire

Conserver les salades au frigo

Pour conserver les salades plus longtemps, après avoir lavé et essoré votre salade, utilisez la salade nécessaire pour votre repas et mettez celle qui reste dans une boîte hermétique au fond du frigo. La salade reste fraîche, ne se dessèche pas et vous ne perdez pas de temps (et eau) pour la relaver

Publié le Laisser un commentaire

Conserver son levain

Si tu utilises du levain, tu peux en conserver pendant des semaines.
il faut le déshydrater. 
Un peu de levain bien actif étalé sur une feuille de papier sulfurisé jusqu’à ce qu’il devienne bien blanc. Puis l’émietter , et le conserver dans un petit bocal, ou bien dans une boite hermétique au congélateur (il ne doit pas prendre l’humidité).
Il suffira, lorsque tu en auras besoin, de le nourrir d’un peu de farine et d’eau pour qu’il reprenne rapidement vie.

Publié le Laisser un commentaire

Conserver les pommes de terre !

Tu as un stock de pommes de terre et tu crains de ne pas pouvoir toutes les manger à tant ! Voici une astuce qui va t’aider à conserver les pommes de terre le plus longtemps possible :

– Les entreposer dans un endroit sec, frais et sombre (cave, cagibi aéré …) dans des cageots /cagettes, en bois..

– Si tu n’as pas ce genre d’espace, emballe chaque pomme de terre dans du papier journal.

– Ne pas garder les patates abîmées (entaillées, malades, mordillées, vertes).

– Vérifier régulièrement qu’il n’y en a pas qui germent. Les retirer (elles sont mangeables une fois le germe retiré mais à manger en priorité). 

– Mettre une ou deux pommes avec les PDT, elles absorberont l’humidité.

– Jeter au plus vite celles qui pourrissent, car cela se propage rapidement aux autres spécimens.