Publié le Laisser un commentaire

la livèche suite

Propriétés de la livèche
Propriétés thérapeutiques
Reins – diurétique : augmentation de la diurèse
Digestif – eupeptique : dyspepsies, ballonnements, aérophagie, gaz intestinaux
Cœur : tonicardiaque, régulateur du rythme cardiaque
Usages populaires
Reins : dysurie, coliques néphrétiques, goutte, rhumatismes, hydropisie
Digestif : troubles intestinaux, digestions difficiles, atonie, spasmes, flatulences, tonus intestinal
Génital : fonctions utérines, aménorrhée, névroses
Peau : engelures
Foie : jaunisse, coliques hépatiques
Cœur : régulation du rythme cardiaque
Circulation : chlorose
Désintoxication de l’organisme
Cuisine


Sa culture décline tout au long du XXe siècle au point qu’on finit par la classer parmi les légumes oubliés.
Cette dynamique s’inverse au début du XXIe siècle du fait de sa mise en avant par les grands chefs cuisiniers parmi lesquels Jean Sulpice, Yannick Alléno, Marc Veyrat ou encore Taku Sekine.
La livèche est une épice presque classique pour les soupes. Son gout caractéristique est également bienvenu dans d’autres plats .La racine est particulièrement bien adaptée pour aromatiser les pots au feu. L’herbe elle-même accompagne agréablement les légumes, les viandes braisées, le mouton, la volaille, les sauces et les œufs. Les petites feuilles doivent cuire avec le plat durant les 10 dernières minutes afin qu’elles puissent répandre complètement leur arôme tout en étant pas trop cuites. La livèche finement hachée, ou bien ses graines sèches, apportent de la finesse aux fromages blancs et aux fromages à tartiner. Blanchies les jeunes pousses de la livèche font un délicieux et original légume printanier. La tige, les feuilles, les fleurs et les graines ont une odeur et un goût rappelant puissamment celui du céleri. La racine rappelle par son goût, celui du bouillon Maggi (liquide ou cube au bœuf) d’où le surnom d’« herbe à Maggi ». Pourtant celui-ci ne contient pas du tout de livèche.
Fraîches ou séchées, servent à aromatiser certains plats comme les ciorbă (soupe typique des régions moldaves, déclinée en nombreuses variantes comme à la betterave, aux tripes, au poisson, au bœuf, aux pieds de cochon, etc. 😇😇😇😇👍👍👍👍🤩🤩🤩🤩🙂🙂🙂🙂

Laisser un commentaire