Publié le Laisser un commentaire

Glutathion naturelle

Dans l’alimentation :

  • Les viandes non cuites,
  • Le lait non pasteurisé
  • Les oeufs crus
  • Les asperges
  • Les tomates crues
  • L’avocat
  • Les noix,
  • Les épinards,
  • Le brocoli
  • L’ail
  • Choux, choux de Bruxelles et le chou frisé

                                                           
Oeufs et la viande fraîche

« Le rapport glutathion » affirme également que les oeufs crus, l’ail et les viandes fraîches non transformés ont des niveaux élevés d’acides aminés soufrés, qui peut aider à maintenir des niveaux de glutathion accrue. Questionnaire de fréquence pour le nourriture histoire et habitudes de santé de l’Institut National du Cancer a fait également remarquer que viandes fraîchement préparées sont relativement riche en glutathion.

Lactosérum

Protéines de lactosérum non transformées est une autre source d’acides aminés riches en soufre. Cependant, de chauffage ou de pasteurisation du lactosérum détruit les acides aminés bioactifs. Lait non pasteurisé, yaourt, ricotta et le fromage cottage peuvent être de bonnes sources de protéines de lactosérum.

Le curcuma et le chardon-Marie

Le chardon-Marie est un puissant antioxydant qui prévient l’épuisement du glutathion dans le corps. L’épice indienne curcuma peut également augmenter les niveaux de glutathion.

Le glutathion fait office d’antioxydant dans le corps. Il aide à détruire les radicaux libres et à éliminer des substances toxiques de l’organisme. Il est nécessaire à certaines réactions métaboliques et biochimiques, par exemple la synthèse et la réparation de l’ADN, la synthèse des protéines et de la prostaglandine, le transport des acides aminés et l’activation des enzymes. Ainsi, de nombreux systèmes dans le corps peuvent être affectés par le niveau de glutathion, surtout le système immunitaire, le système nerveux, le système gastro-intestinal et les poumons. Le taux de glutathion dans le sang diminue à cause du vieillissement ou d’une maladie. Cependant, il existe des façons de le faire augmenter. 

Méthode 1

Utiliser son régime alimentaire et des exercices physiques

Consommez des protéines maigres de bonne qualité. Puisque votre corps produit son propre glutathion, vous pouvez l’aider en consommant des aliments qui l’aident à en produire plus. Le glutathion se compose de trois acides aminés, la cystéine, la glycine et l’acide glutamique. Ces acides aminés sont présents en grandes quantités dans les sources de protéines maigres, c’est pourquoi vous pouvez aider votre corps à produire plus de glutathion en consommant plus de protéines maigres. 

Assurez-vous que votre régime alimentaire inclut des sources de protéines maigres de bonne qualité comme la volaille, le lactosérum, les produits laitiers sans antibiotiques et sans hormones et le yaourt. Essayez d’en consommer entre 2 et 3 portions par jour.

Incorporez plus de fruits et de légumes frais à votre alimentation. De nombreux fruits et légumes contiennent du glutathion. Pour en obtenir le maximum, consommez des fruits et des légumes frais, ni trop cuits ni transformés. Toute transformation trop importante de ces aliments fait baisser le taux de glutathion qu’ils contiennent. 

Voici quelques-uns des fruits et légumes qui contiennent plus de glutathion : les asperges, les pommes de terre, les poivrons, les carottes, les oignons, les brocolis, les courges, les épinards, l’ail, les tomates, les pamplemousses, les pommes, les oranges, les pêches, les bananes et les melons. Le bok choy, le cresson d’eau, la moutarde, le raifort, le navet, le rutabaga, le chou-rave, le gombo et les flageolets verts contiennent des précurseurs du glutathion. 

Le cyanohydroxybutène, un composé chimique présent dans les brocolis, le chou-fleur, les choux de Bruxelles et le chou et la chlorophylle dans le persil pourraient aussi contribuer à l’augmentation du taux de glutathion. 

La betterave peut aussi avoir un effet positif sur l’activité des enzymes GSH. 

Ajoutez plus d’épices à votre régime alimentaire. Certaines épices comme le curcuma, la cannelle, le cumin et la cardamome possèdent des composés qui peuvent vous aider à restaurer un taux sain de glutathion et à stimuler les enzymes de glutathion. 

Les plats au curry contiennent souvent du cumin, du curcuma et de la cardamome. Essayez une recette au curry pour ajouter de ces épices à votre régime alimentaire. 

Il est facile d’ajouter de la cannelle à votre régime alimentaire. Saupoudrez-en un peu sur votre café du matin ou sur votre crème glacée. 

Augmentez vos apports en sélénium. Le sélénium fait augmenter le taux de peroxydase de glutathion, la molécule de cystéine qui apparait dans le processus de digestion des plantes qui poussent dans des sols riches en sélénium fait augmenter la production de glutathion . En d’autres termes, il est nécessaire pour former des enzymes qui contiennent du glutathion. 

Parmi les aliments riches en sélénium, vous pouvez consommer des graines de tournesol, des flocons d’avoine, des noix du Brésil, des noix, des légumineuses, du thon, du bœuf, de la volaille, du fromage, des œufs, de la dinde, du blanc de poulet et du riz brun. 

Vous pouvez aussi prendre un complément alimentaire qui contient du sélénium. La dose journalière recommandée pour un adulte est de 55 µg. 

Augmentez vos apports d’acide alpha-lipoïque. L’acide alpha-lipoïque permet la synthèse du glutathion par le corps, ce qui en fait augmenter son taux. C’est un antioxydant naturel qui élimine les radicaux libres et permet de régénérer les antioxydants oxydés comme la vitamine C et E pour les rendre plus forts. 

Les aliments riches en acide alpha-lipoïque sont les épinards, les tomates, les pois, les choux de Bruxelles, le son de riz et la mayonnaise. Nombre de ces aliments sont aussi riches en glutathion. 

Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires à l’acide alpha-lipoïque entre 100 et 200 mg par jour, mais vérifiez d’abord auprès de votre médecin pour vous assurer que vous ne courez aucun risque en en prenant. 

Prenez des vitamines et des sels minéraux qui permettent la production de glutathion. Il n’est pas toujours possible de vous procurer la quantité de vitamines et de sels minéraux dont vous avez besoin tous les jours au travers de votre alimentation, c’est pourquoi vous pourriez essayer des solutions multivitaminées. Lisez l’étiquette du produit que vous prenez pour vous assurer qu’il contient les substances suivantes. Certaines de ces vitamines et certains de ces sels minéraux peuvent être difficiles à absorber en quantités appropriées à travers votre régime alimentaire, mais ils sont nécessaires à certaines réactions biochimiques. 

La vitamine C  La vitamine E  La vitamine B6  La vitamine B12  Les folates  La vitamine B2  Le sélénium 

Le magnésium  Le zinc  Le vanadium 

Envisagez de prendre un complément alimentaire au méthylsulfonylméthane (MSM). Le MSM est une source de soufre, nécessaire pour la synthèse du glutathion. Si vous pensez ne pas ingérer suffisamment de soufre à travers votre alimentation, demandez à votre médecin de vous recommander un complément alimentaire au MSM. Le dosage est en général de 500 mg trois fois par jour. 

Ne prenez pas de MSM si vous prenez des anticoagulants, à moins que votre médecin vous le conseille.

Faites plus d’exercices. Les exercices sont une excellente façon de stimuler votre métabolisme et votre organisme à produire plus de glutathion pour combattre les toxines externes. Commencez votre programme d’entrainement en faisant des exercices d’aérobic léger avant de passer au jogging, au vélo ou à la natation. 

Toutes les formes d’exercices modérés permettent d’augmenter le taux de glutathion présent dans le sang. Cela inclut les exercices d’aérobic, les exercices de poids et les exercices combinés.  

Vous pouvez aussi commencer par dix ou quinze minutes d’activité physique avant de passer petit à petit à 30 ou 40 minutes par séance. Essayez de faire de l’exercice au moins quatre fois par semaine pour obtenir de meilleurs résultats . 

Méthode 2

Comprendre le glutathion

Comprenez ce qui fait baisser le taux de glutathion. Le glutathion est considéré comme l’un des antioxydants les plus importants du corps. Il a été démontré qu’il aide à protéger du cancer, du vieillissement, des problèmes cardiaques et des maladies du cerveau. Votre corps produit cet antioxydant puissant, mais de nombreux facteurs environnementaux peuvent avoir un effet négatif sur ce taux  : 

la pollution ou les toxines dans l’air 

les médicaments 

les infections bactériennes ou virales 

les radiations 

le vieillissement 

Renseignez-vous à propos de la fabrication du glutathion. Cet antioxydant est composé de plusieurs substances appelées acides aminés, à savoir la cystéine, la glycine et la glutamine. Les acides aminés font partie du groupe des soufres, car leur structure fait office d’éponge qui adhère à n’importe quelle surface, par exemple à celle des métaux lourds, du mercure ou des radicaux libres qui peuvent abimer directement certaines cellules du corps. 

Lorsque le taux de ces toxines ou de ces substances nocives augmente dans le corps, leur quantité peut inhiber la production de glutathion. C’est à ce moment-là que vous devez en ingérer au travers de votre alimentation ou stimuler sa production naturelle.

Sachez reconnaitre l’importance du glutathion. Le glutathion est un antioxydant puissant qui vous aide à éliminer les toxines et les radicaux libres qui se trouvent dans votre corps. Le glutathion capture les toxines à sa surface avant d’être rejeté du corps à travers les excréments et les sécrétions biliaires . 

Une carence en glutathion peut entrainer des problèmes de santé graves comme des maladies cardiaques, des infections, de l’arthrite ou des troubles au niveau du foie ou des reins. 

Le glutathion permet de stimuler et de soutenir le système immunitaire tout en combattant les maladies et les infections. Il permet de faire augmenter la production de cytokine (une partie du système immunitaire) et aide les cellules cytotoxiques. Il permet aussi de maintenir certains antioxydants comme la vitamine C et E sous leur forme active. 

Le glutathion joue un rôle majeur dans le maintien de l’activité physique et mentale en prévenant l’apparition de certains troubles mentaux comme la démence ou la maladie de Parkinson. Le glutathion est aussi très important pour la santé des cellules de votre peau, car il prévient le vieillissement et maintient le fonctionnement normal des cellules. 

Sachez à quel moment la thérapie au glutathion est prescrite. Il existe plusieurs types de compléments alimentaires au glutathion sous forme orale, nasale ou sous forme d’injection, mais on ne les utilise la plupart du temps que pour les maladies graves. Les médecins utilisent du glutathion pour traiter certains troubles comme : 

l’anémie  la maladie de Parkinson  l’athérosclérose  le diabète  le cancer  le sida 

Avertissements

Ne prenez pas du glutathion sous forme de vaporisateur si vous avez de l’asthme. Cela pourrait provoquer des bronchospasmes chez les asthmatiques . 

Les patients qui ont subi récemment une greffe d’organe doivent éviter toute thérapie au glutathion pour empêcher le rejet de l’organe. 

. Consommez des aliments riches en soufre

Le soufre est un minéral important qui se trouve naturellement dans certains aliments végétaux et protéinés.

Il est nécessaire pour la structure et l’activité des protéines et des enzymes importantes dans le corps. Notamment, le soufre est nécessaire pour la synthèse du glutathion.

Le soufre se trouve dans deux acides aminés dans les aliments: la méthionine et la cystéine. Il est principalement dérivé de protéines alimentaires, telles que le bœuf, le poisson et la volaille.

Cependant, il existe aussi des sources végétariennes de soufre, comme les légumes crucifères tel que le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le chou frisé, le cresson et les feuilles de moutarde.

Un certain nombre d’études humaines et animales ont montré que manger des légumes riches en soufre peut réduire le stress oxydatif en augmentant les niveaux de glutathion.

Les légumes d’Allium, y compris l’ail, les échalotes et les oignons, augmentent également les niveaux de glutathion – probablement en raison de leurs composés soufrés.

RÉSUMÉ: Le soufre est important pour la production de glutathion. Par conséquent, assurez-vous que vous mangez des protéines riches en soufre telles que le bœuf, le poisson et la volaille, ainsi que les légumes allium et crucifères.

Laisser un commentaire