Publié le Laisser un commentaire

Recette des Chamallows Maison

Les bonbons à la guimauve, c’est délicieux. Surtout les Chamallows.

Ingrédients –

250 g de sucre en poudre – 3 blancs d’œufs – 6 feuilles de gélatine – 15 à 20 g de Maïzena – 60 g de sucre glace – 8 cl d’eau – 2 cuillères à soupe de sirop de votre choix (grenadine, cassis, fraise, pêche…) – du colorant alimentaire de la couleur du sirop

Preparation

1. Mettez la gélatine à tremper pour la faire ramollir.

2. Versez le sucre dans les 8 cl d’eau dans une casserole.

3. Faites chauffer à feu moyen jusqu’à ébullition.

4. Attendez ensuite que le sirop obtenu ait une température de 130 °C.

5. Battez les blancs en neige.

6. Ajoutez-leur le sirop obtenu dans la casserole, puis la gélatine égouttée.

7. Ajoutez le colorant et le sirop aromatisé tout en continuant à battre.

8. Battez jusqu’à obtenir une pâte épaisse et tiède.

9. Mettez la pâte dans un récipient rectangulaire.

10. Laissez sécher la pâte pendant 3 h.

11. Mélangez la Maïzena et le sucre glace.

12. Coupez en cubes votre guimauve.

13. Passez chaque cube dans le mélange Maïzena et sucre glace.

Publié le Laisser un commentaire

LA Recette du Carambar Fait Maison

Qui n’a jamais craqué pour ce goût caramélisé du Carambar ? Ce bonbon fait des adeptes aux 4 coins du monde depuis plusieurs décennies ! Nous vous proposons de le faire enfin vous-même, au lieu de l’acheter. En plus, cette recette faite maison colle moins aux dents que l’originale ! Bon, il ne vous manquera que la blague ! (mais rien ne vous empêche d’en inventer quelques-unes…)

Ingrédients –

20 g de glucose – 40 g de sucre – 20 g de beurre – 30 g de chocolat – 80 g de crème fleurette

Préparation

1. Faites chauffer doucement le glucose et le sucre, jusqu’à obtenir un caramel.

2. Ajoutez la crème fleurette et le beurre.

3. Le caramel commence à durcir, mélangez-le pour que la préparation soit homogène.

4. Ajoutez alors le chocolat, en remuant toujours.

5. Versez la préparation dans un moule tapissé de papier sulfurisé.

6. Coupez des bandes de la taille des Carambar industriels (ou plus grandes si vous le souhaitez).

7. Enveloppez-les dans des petits morceaux de papier sulfurisé.

8. Laissez refroidir.

Publié le Laisser un commentaire

La Recette des Sucettes Maison

Les sucettes, tout le monde aime ça. Les grands, comme les petits ! C’est sans doute la confiserie la plus prisée au monde. Elle existe à tous les goûts, y compris au Coca-Cola.

Ingrédients pour 20 sucettes

– 250 g de sucre – 4 cuillères à soupe d’eau – 1 cuillère à soupe de sirop de glucose – du sirop au goût de votre choix (fraise, citron, cassis, cola…) – 3 gouttes de colorant de la couleur de votre choix (rouge pour fraise, jaune pour citron, etc.) – 1 ou 2 moules en silicone pour sucettes – 20 bâtonnets

Préparation

1. Dans une casserole, mettez l’eau, le sucre et le glucose.

2. Faites cuire jusqu’à 148 °C (si vous n’avez pas de thermomètre de cuisine, sachez qu’on atteint 148 °C au bout d’env. 10 min à feu moyen, quand une odeur de caramel commence à se faire sentir). Ne laissez pas le sucre colorer.

3. Hors du feu, ajoutez du sirop selon votre goût et les gouttes de colorant.

4. Versez dans un moule en silicone pour sucettes.

5. Laissez tiédir.

6. Une fois que le liquide a un peu durci et tiédi, plantez les bâtonnets.

7. Laissez refroidir et durcir complètement.

Publié le Laisser un commentaire

les roudoudous

Une des friandises que j’adorais quand j’étais petite : les roudoudous ! Je ne sais pas si c’est la forme ou le goût sucré, mais les roudoudous sont des bonbons qui évoquent l’enfance et le plaisir. Vous aussi ? Allez, je vous explique comment fabriquer très facilement ces bonbons qu’on lèche au fond d’un coquillage. Délicieux et régressif ! Et comme en plus la recette est toute simple, vous allez vous aussi adorer les fabriquer à la maison avec vos enfants ou juste pour vous.

Ingrédients –

125 g de sucre – 1 jus de citron ou d’orange selon votre goût – du sirop de menthe ou de grenadine selon votre couleur préférée – des coquillages vides

Préparation

1. Lavez les coquillages.

2. Pressez le jus du fruit que vous avez choisi.

3. Mélangez le jus et le sucre dans une petite casserole à feu doux.

4. Remuez sans arrêt avec une cuillère en bois.

5. Au bout de 10 à 15 min, votre préparation doit s’épaissir.

6. Éteignez le feu et ajoutez le sirop choisi.

7. Versez dans les coquillages et laissez refroidir.

Vous pouvez aussi vous dispenser du sirop pour colorer si vous préférez qu’ils ressemblent à du vrai caramel. À votre tour…

Publié le Laisser un commentaire

Des rubans aux fruits maison

Quand j’étais plus jeune, les rubans acidulés Fizz faisaient malheureusement partie de mes bonbons préférés. Depuis, j’ai redécouvert une recette maison pour en faire.

Ils sont encore plus bons et sans additifs ajoutés. Si vous savez faire des smoothies, vous saurez faire des rubans maison.

Une fois la purée de fruits préparée, j’y rajoute encore du sucre ou du miel puis j’étale ma préparation sur le plateau de mon déshydrateur (ou si vous n’en avez pas, on fait la même chose au four).

Bon… c’est long, car le temps de séchage est d’au moins 5 h (env. 30 min à 60°C puis le reste entre 45°C et 50°C). Mais le résultat est un délice !

On obtient une espèce de plaque toute souple (et légèrement fragile). Et voilà, il n’y a plus qu’à découper et à déguster.

Variante light quand je veux faire attention à ma ligne tout en me faisant plaisir, je remplace le miel par un substitut : 1 petit gramme de stévia. Ça fait son effet !

Publié le Laisser un commentaire

les bonbons aux fleurs

Selon les trésors sucrés récoltés lors de ma cueillette dominicale (lavande, fleurs de tilleul, reine-des-près, violettes, acacias, épicéa, rose, etc.), je réalise de délicieux petits bonbons tout mous.

Mixer d’abord ma récolte de façon à obtenir environ 1/4 litre de purée-jus.

Puis dans une casserole, dissoudre 4 g d’agar-agar dans 1/2 litre d’eau (douce de préférence)

Porter ensuite à ébullition pendant 3 min.

Quand c’est prêt, faire fondre dans ma casserole bouillante 2 cuillères à soupe de miel en remuant bien.

Mélanger le contenu de la casserole avec celui de du mixeur,

étaler la préparation dans un grand plat jusqu’à obtenir environ 1 cm d’épaisseur de pâte.

mettre au frigo toute la nuit.

Le lendemain matin, il ne reste plus qu’à découper les petits carrés de bonbons.

À savoir que ces bonbons ont aussi des vertus médicinales grâce aux pouvoirs des fleurs.

Ceux au tilleul seront bons pour la gorge, à la lavande seront bons pour se détendre, s’apaiser, mais aussi pour les rhumes, la fièvre ou encore les sinusites. Variante aux huiles essentielles Il est tout à fait possible aussi de remplacer les fleurs par 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle que l’on ajoutera tout à la fin de la préparation, hors du feu. J’aime particulièrement celles de bergamote, de cardamome, d’orange douce et de citron. Attention tout de même, toutes les huiles essentielles ne sont pas forcément alimentaires ou ne sont pas conseillées en cuisson.

Publié le Laisser un commentaire

Glutathion naturelle

Dans l’alimentation :

  • Les viandes non cuites,
  • Le lait non pasteurisé
  • Les oeufs crus
  • Les asperges
  • Les tomates crues
  • L’avocat
  • Les noix,
  • Les épinards,
  • Le brocoli
  • L’ail
  • Choux, choux de Bruxelles et le chou frisé

                                                           
Oeufs et la viande fraîche

« Le rapport glutathion » affirme également que les oeufs crus, l’ail et les viandes fraîches non transformés ont des niveaux élevés d’acides aminés soufrés, qui peut aider à maintenir des niveaux de glutathion accrue. Questionnaire de fréquence pour le nourriture histoire et habitudes de santé de l’Institut National du Cancer a fait également remarquer que viandes fraîchement préparées sont relativement riche en glutathion.

Lactosérum

Protéines de lactosérum non transformées est une autre source d’acides aminés riches en soufre. Cependant, de chauffage ou de pasteurisation du lactosérum détruit les acides aminés bioactifs. Lait non pasteurisé, yaourt, ricotta et le fromage cottage peuvent être de bonnes sources de protéines de lactosérum.

Le curcuma et le chardon-Marie

Le chardon-Marie est un puissant antioxydant qui prévient l’épuisement du glutathion dans le corps. L’épice indienne curcuma peut également augmenter les niveaux de glutathion.

Le glutathion fait office d’antioxydant dans le corps. Il aide à détruire les radicaux libres et à éliminer des substances toxiques de l’organisme. Il est nécessaire à certaines réactions métaboliques et biochimiques, par exemple la synthèse et la réparation de l’ADN, la synthèse des protéines et de la prostaglandine, le transport des acides aminés et l’activation des enzymes. Ainsi, de nombreux systèmes dans le corps peuvent être affectés par le niveau de glutathion, surtout le système immunitaire, le système nerveux, le système gastro-intestinal et les poumons. Le taux de glutathion dans le sang diminue à cause du vieillissement ou d’une maladie. Cependant, il existe des façons de le faire augmenter. 

Méthode 1

Utiliser son régime alimentaire et des exercices physiques

Consommez des protéines maigres de bonne qualité. Puisque votre corps produit son propre glutathion, vous pouvez l’aider en consommant des aliments qui l’aident à en produire plus. Le glutathion se compose de trois acides aminés, la cystéine, la glycine et l’acide glutamique. Ces acides aminés sont présents en grandes quantités dans les sources de protéines maigres, c’est pourquoi vous pouvez aider votre corps à produire plus de glutathion en consommant plus de protéines maigres. 

Assurez-vous que votre régime alimentaire inclut des sources de protéines maigres de bonne qualité comme la volaille, le lactosérum, les produits laitiers sans antibiotiques et sans hormones et le yaourt. Essayez d’en consommer entre 2 et 3 portions par jour.

Incorporez plus de fruits et de légumes frais à votre alimentation. De nombreux fruits et légumes contiennent du glutathion. Pour en obtenir le maximum, consommez des fruits et des légumes frais, ni trop cuits ni transformés. Toute transformation trop importante de ces aliments fait baisser le taux de glutathion qu’ils contiennent. 

Voici quelques-uns des fruits et légumes qui contiennent plus de glutathion : les asperges, les pommes de terre, les poivrons, les carottes, les oignons, les brocolis, les courges, les épinards, l’ail, les tomates, les pamplemousses, les pommes, les oranges, les pêches, les bananes et les melons. Le bok choy, le cresson d’eau, la moutarde, le raifort, le navet, le rutabaga, le chou-rave, le gombo et les flageolets verts contiennent des précurseurs du glutathion. 

Le cyanohydroxybutène, un composé chimique présent dans les brocolis, le chou-fleur, les choux de Bruxelles et le chou et la chlorophylle dans le persil pourraient aussi contribuer à l’augmentation du taux de glutathion. 

La betterave peut aussi avoir un effet positif sur l’activité des enzymes GSH. 

Ajoutez plus d’épices à votre régime alimentaire. Certaines épices comme le curcuma, la cannelle, le cumin et la cardamome possèdent des composés qui peuvent vous aider à restaurer un taux sain de glutathion et à stimuler les enzymes de glutathion. 

Les plats au curry contiennent souvent du cumin, du curcuma et de la cardamome. Essayez une recette au curry pour ajouter de ces épices à votre régime alimentaire. 

Il est facile d’ajouter de la cannelle à votre régime alimentaire. Saupoudrez-en un peu sur votre café du matin ou sur votre crème glacée. 

Augmentez vos apports en sélénium. Le sélénium fait augmenter le taux de peroxydase de glutathion, la molécule de cystéine qui apparait dans le processus de digestion des plantes qui poussent dans des sols riches en sélénium fait augmenter la production de glutathion . En d’autres termes, il est nécessaire pour former des enzymes qui contiennent du glutathion. 

Parmi les aliments riches en sélénium, vous pouvez consommer des graines de tournesol, des flocons d’avoine, des noix du Brésil, des noix, des légumineuses, du thon, du bœuf, de la volaille, du fromage, des œufs, de la dinde, du blanc de poulet et du riz brun. 

Vous pouvez aussi prendre un complément alimentaire qui contient du sélénium. La dose journalière recommandée pour un adulte est de 55 µg. 

Augmentez vos apports d’acide alpha-lipoïque. L’acide alpha-lipoïque permet la synthèse du glutathion par le corps, ce qui en fait augmenter son taux. C’est un antioxydant naturel qui élimine les radicaux libres et permet de régénérer les antioxydants oxydés comme la vitamine C et E pour les rendre plus forts. 

Les aliments riches en acide alpha-lipoïque sont les épinards, les tomates, les pois, les choux de Bruxelles, le son de riz et la mayonnaise. Nombre de ces aliments sont aussi riches en glutathion. 

Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires à l’acide alpha-lipoïque entre 100 et 200 mg par jour, mais vérifiez d’abord auprès de votre médecin pour vous assurer que vous ne courez aucun risque en en prenant. 

Prenez des vitamines et des sels minéraux qui permettent la production de glutathion. Il n’est pas toujours possible de vous procurer la quantité de vitamines et de sels minéraux dont vous avez besoin tous les jours au travers de votre alimentation, c’est pourquoi vous pourriez essayer des solutions multivitaminées. Lisez l’étiquette du produit que vous prenez pour vous assurer qu’il contient les substances suivantes. Certaines de ces vitamines et certains de ces sels minéraux peuvent être difficiles à absorber en quantités appropriées à travers votre régime alimentaire, mais ils sont nécessaires à certaines réactions biochimiques. 

La vitamine C  La vitamine E  La vitamine B6  La vitamine B12  Les folates  La vitamine B2  Le sélénium 

Le magnésium  Le zinc  Le vanadium 

Envisagez de prendre un complément alimentaire au méthylsulfonylméthane (MSM). Le MSM est une source de soufre, nécessaire pour la synthèse du glutathion. Si vous pensez ne pas ingérer suffisamment de soufre à travers votre alimentation, demandez à votre médecin de vous recommander un complément alimentaire au MSM. Le dosage est en général de 500 mg trois fois par jour. 

Ne prenez pas de MSM si vous prenez des anticoagulants, à moins que votre médecin vous le conseille.

Faites plus d’exercices. Les exercices sont une excellente façon de stimuler votre métabolisme et votre organisme à produire plus de glutathion pour combattre les toxines externes. Commencez votre programme d’entrainement en faisant des exercices d’aérobic léger avant de passer au jogging, au vélo ou à la natation. 

Toutes les formes d’exercices modérés permettent d’augmenter le taux de glutathion présent dans le sang. Cela inclut les exercices d’aérobic, les exercices de poids et les exercices combinés.  

Vous pouvez aussi commencer par dix ou quinze minutes d’activité physique avant de passer petit à petit à 30 ou 40 minutes par séance. Essayez de faire de l’exercice au moins quatre fois par semaine pour obtenir de meilleurs résultats . 

Méthode 2

Comprendre le glutathion

Comprenez ce qui fait baisser le taux de glutathion. Le glutathion est considéré comme l’un des antioxydants les plus importants du corps. Il a été démontré qu’il aide à protéger du cancer, du vieillissement, des problèmes cardiaques et des maladies du cerveau. Votre corps produit cet antioxydant puissant, mais de nombreux facteurs environnementaux peuvent avoir un effet négatif sur ce taux  : 

la pollution ou les toxines dans l’air 

les médicaments 

les infections bactériennes ou virales 

les radiations 

le vieillissement 

Renseignez-vous à propos de la fabrication du glutathion. Cet antioxydant est composé de plusieurs substances appelées acides aminés, à savoir la cystéine, la glycine et la glutamine. Les acides aminés font partie du groupe des soufres, car leur structure fait office d’éponge qui adhère à n’importe quelle surface, par exemple à celle des métaux lourds, du mercure ou des radicaux libres qui peuvent abimer directement certaines cellules du corps. 

Lorsque le taux de ces toxines ou de ces substances nocives augmente dans le corps, leur quantité peut inhiber la production de glutathion. C’est à ce moment-là que vous devez en ingérer au travers de votre alimentation ou stimuler sa production naturelle.

Sachez reconnaitre l’importance du glutathion. Le glutathion est un antioxydant puissant qui vous aide à éliminer les toxines et les radicaux libres qui se trouvent dans votre corps. Le glutathion capture les toxines à sa surface avant d’être rejeté du corps à travers les excréments et les sécrétions biliaires . 

Une carence en glutathion peut entrainer des problèmes de santé graves comme des maladies cardiaques, des infections, de l’arthrite ou des troubles au niveau du foie ou des reins. 

Le glutathion permet de stimuler et de soutenir le système immunitaire tout en combattant les maladies et les infections. Il permet de faire augmenter la production de cytokine (une partie du système immunitaire) et aide les cellules cytotoxiques. Il permet aussi de maintenir certains antioxydants comme la vitamine C et E sous leur forme active. 

Le glutathion joue un rôle majeur dans le maintien de l’activité physique et mentale en prévenant l’apparition de certains troubles mentaux comme la démence ou la maladie de Parkinson. Le glutathion est aussi très important pour la santé des cellules de votre peau, car il prévient le vieillissement et maintient le fonctionnement normal des cellules. 

Sachez à quel moment la thérapie au glutathion est prescrite. Il existe plusieurs types de compléments alimentaires au glutathion sous forme orale, nasale ou sous forme d’injection, mais on ne les utilise la plupart du temps que pour les maladies graves. Les médecins utilisent du glutathion pour traiter certains troubles comme : 

l’anémie  la maladie de Parkinson  l’athérosclérose  le diabète  le cancer  le sida 

Avertissements

Ne prenez pas du glutathion sous forme de vaporisateur si vous avez de l’asthme. Cela pourrait provoquer des bronchospasmes chez les asthmatiques . 

Les patients qui ont subi récemment une greffe d’organe doivent éviter toute thérapie au glutathion pour empêcher le rejet de l’organe. 

. Consommez des aliments riches en soufre

Le soufre est un minéral important qui se trouve naturellement dans certains aliments végétaux et protéinés.

Il est nécessaire pour la structure et l’activité des protéines et des enzymes importantes dans le corps. Notamment, le soufre est nécessaire pour la synthèse du glutathion.

Le soufre se trouve dans deux acides aminés dans les aliments: la méthionine et la cystéine. Il est principalement dérivé de protéines alimentaires, telles que le bœuf, le poisson et la volaille.

Cependant, il existe aussi des sources végétariennes de soufre, comme les légumes crucifères tel que le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le chou frisé, le cresson et les feuilles de moutarde.

Un certain nombre d’études humaines et animales ont montré que manger des légumes riches en soufre peut réduire le stress oxydatif en augmentant les niveaux de glutathion.

Les légumes d’Allium, y compris l’ail, les échalotes et les oignons, augmentent également les niveaux de glutathion – probablement en raison de leurs composés soufrés.

RÉSUMÉ: Le soufre est important pour la production de glutathion. Par conséquent, assurez-vous que vous mangez des protéines riches en soufre telles que le bœuf, le poisson et la volaille, ainsi que les légumes allium et crucifères.

Publié le Laisser un commentaire

Une étude montre les bienfaits de la mélatonine contre le Covid

Une étude américaine a révélé les potentiels thérapeutiques de la Vitamine C et de la mélatonine dans la prévention et le traitement du Covid-19. En dépit des différentes mesures adoptées, la pandémie de coronavirus n’a pas encore disparu. Face à l’émergence de nouveaux variants du SARS-CoV-2, de nombreux pays font actuellement face à la hausse des cas de contamination au Covid.19. Notons que depuis 2020, ce virus a déjà causé de nombreux décès dans le monde entier. Les efforts pour trouver des médicaments qui pourraient prévenir l’apparition des cas graves et mortels de la maladie se multiplient.

À l’heure actuelle, les sous-lignages nommés BA.4 et BA.5 sont en train de se propager en Europe et aux États-Unis. Malheureusement, ils échappent aux réponses anticorps à la fois chez les personnes ayant déjà été infectées par le Covid-19, mais aussi chez celles qui ont été entièrement vaccinées. Prétextant cette inefficacité, les autorités sanitaires vont donner à nouveau les autorisations de mise sur le marché de vaccin bivalent, des vaccins inefficaces et expérimentaux. La vaccination de masse est aujourd’hui de plus en plus remise en cause, puisqu’elle ne garantit pas l’arrêt de l’épidémie et qu’elle n’empêche pas la naissance de nouveaux variants du virus. De plus en plus de chercheurs centrent leur étude sur d’autres nouvelles pistes thérapeutiques efficaces mais  avec peu d’effets secondaires, pour lutter contre  Omicron.

La vitamine C et la mélatonine font bon ménage dans la lutte contre le Covid-19

Une nouvelle étude publiée dans Journal of American Board of Family Medicine a révélé que le Covid-19 entraîne un stress oxydatif, qui est à l’origine des nombreuses inflammations. Ces dernières provoquent évidemment des lésions cellulaires et endommagent certains organes. 

Selon cette étude, l’administration des deux molécules antioxydantes,  l’acide ascorbique ou Vitamine C et la N—Acétyle-5-méthoxytryptamine ou mélatonine, favoriserait une protection dans les maladies respiratoires et pourrait aider au traitement contre le Covid-19. Selon l’étude, ces molécules ont le pouvoir de limiter la libération de cytokines et de stopper ainsi la progression de la maladie. Cela dit, la mélatonine se montre beaucoup plus efficace. Pour rappel, la mélatonine est une hormone qui régule le cycle veille-sommeil. Sous forme synthétique, la mélatonine est disponible en vente libre et couramment utilisée comme aide au sommeil.

Les détails sur la nouvelle étude

Des recherches antérieures ont déjà révélé qu’une carence en vitamine C pourrait affaiblir l’immunité et provoquer des dommages aux poumons en cas d’infection par la grippe H1N1.  Pendant les précédentes vagues de pandémie, il a été constaté que l’administration de nombreux antioxydants, incluant l’acide ascorbique, chez les patients atteints du Covid-19 a permis une baisse de 80% des marqueurs inflammatoires.

Par ailleurs, selon les études publiées dans Journal of Pineal Research, la mélatonine serait capable d’offrir une protection  contre les dommages du poumon, grâce à ses effets anti-inflammatoires, antioxydants et protecteurs mitochondriaux importants. Pourtant, sa quantité est en baisse chez les personnes âgées, ce qui rend ces dernières plus vulnérables au Covid-19. Des études antérieures ont montré une durée d’hospitalisation plus courte, une meilleure oxygénation et un sommeil amélioré après un traitement à la mélatonine.

Les chercheurs ont donc décidé de se pencher sur les bienfaits de ces deux antioxydants. Lors d’une étude menée en Pennsylvanie entre octobre 2020 et le 21 juin 2021, trois groupes de patients qui présentaient les mêmes symptômes ont pris soit de la vitamine C, soit de la mélatonine, soit un placébo durant 2 semaines. Les experts ont constaté une amélioration des symptômes chez les membres du groupe qui a pris de la mélatonine entre le 3e et 9e jour.

L’étude a aussi révélé que la prise de 1.000 mg de vitamine C par jour n’a donné aucun changement spécifique au niveau des symptômes. En revanche, la prise d’une dose de 10mg de mélatonine par jour a permis une amélioration du symptôme. A priori, la mélatonine est beaucoup plus efficace pour empêcher le stress oxydatif.

Notons toutefois que cette étude a été réalisée sur un nombre limité d’individus atteints du Covid-19. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires pour valider les effets bénéfiques de la mélatonine.

Publié le Laisser un commentaire

L’Aloe vera, un rince-bouche efficace pour réduire la plaque dentaire

Les maladies dentaires, dont les caries dentaires et les maladies de la gencive, sont reconnues comme un problème majeur de santé publique dans le monde. Le pilier de la prévention de ces maladies est le contrôle de la plaque dentaire. Alors que de plus en plus de personnes préfèrent les méthodes naturelles pour se soigner, l’Aloe vera serait un remède efficace à l’hygiène buccale pour réduire la formation de cette plaque selon des chercheurs indiens.

Publié le Laisser un commentaire

Un protocole de nutrition pour se protéger

Un protocole de nutrition pour se protéger contre l’oxyde de graphène présent dans les vaccins Covid.

    • Argent enrobé (1 à 6 gouttes par jour, selon le degré d’exposition) (L’argent enrobé empêche la protéine soufrée des pointes de pénétrer dans la cellule. Les acides aminés riches en soufre de la protéine de pointe interagissent avec l’argent, ce qui entraîne un mauvais repliement).
    • NAC (N-acétyl cystéine) (accélère la détoxification et est considéré comme un producteur du super détoxifiant glutathion dans le corps) Dosage : 1200-2400 mg par jour à jeun. Le NAC est recommandé pour détoxifier l’oxyde de graphène et le SM-102. Le NAC est difficile à trouver après que la FDA ait récemment rendu illégal son achat en vente libre aux États-Unis.
    • Zinc (30-80mg par jour selon la pression immunologique).
    • Vitamine D3 (10 000 UI par jour).
    • Vitamine C lyposphérique (30ml, deux fois par jour).
    • Quercétine (500-1000 mg, deux fois par jour).
    • Iode (le dosage dépend de la marque, plus n’est pas mieux. L’iode est un produit que vous devez commencer par de petites doses et augmenter au fil du temps.
    • PQQ (20-40 mg par jour).
    • Shikimate, sources principales :
        ◦ Thé aux aiguilles de pin pour l’acide shikimique ou le shikimate (provenant des aiguilles de pin vertes comestibles) Il existe des aiguilles de pin toxiques, faites attention ! Lorsque vous buvez du thé aux aiguilles de pin, buvez aussi l’huile/résine qui s’accumule ! Le shikimate, l’acide shikimique et leurs dérivés possèdent des propriétés anticancéreuses, antivirales, antimicrobiennes, anticoagulantes et antithrombotiques.
        ◦ Thé au fenouil et/ou à l’anis étoilé : Ceux-ci sont également une excellente source de shikimate ou d’acide shikimique (qui est connu pour neutraliser la protéine de pointe).
    • C60 (1 à 3 gouttes pleines par jour).
    • L’un des problèmes que nous constatons chez les personnes qui ont reçu des injections est la perturbation de leur champ énergétique (magnétisme) et les points chauds d’inflammation. Le C60 est une riche source d’électrons et agit comme un extincteur sur l’inflammation et simultanément (parce qu’il se bio-distribue dans tout le corps) conduit à une normalisation du flux d’électrons dans tout le corps. Dans cette catégorie, nous proposons deux produits, le produit C60 traditionnel est fabriqué par votre serviteur et le C60 Super Concentré est fabriqué par un de mes amis spécialiste du carbone et contient une concentration plus élevée d’électrons. Le C60 est recommandé pour neutraliser les protéines de pointe, détoxifier l’oxyde de graphène et le SM-102.
    • Charbon de bois (2-4 gélules par jour) Le charbon de bois est le principal détoxifiant et, lorsqu’il est pris à jeun, il descend dans les intestins et active un processus de purification du sang connu sous le nom de « dialyse interstitielle ». Notre produit Kohlbitr est le premier charbon de noix de coco activé au monde et nous proposons également le charbon de bouleau, plus doux.
    • Les agrumes (en particulier les oranges sanguines, en raison de leur teneur élevée en hespéridine l’hespéridine est une chalcone comme la quercétine qui désactive la protéine spike)
    • La menthe poivrée (très riche en hespéridine).