Publié le Laisser un commentaire

10 aliments détox pour garder votre foie en parfaite santé

Chez un adulte en bonne santé, le foie pèse 1,5 kg. Le foie fait partie des organes vitaux du corps humain. Il assure un grand nombre de fonctions essentielles à notre survie. Notamment la digestion, le métabolisme, les défenses immunitaires et le stockage des nutriments. C’est aussi une glande qui secrète des substances chimiques, qui agissent à travers l’organisme. De fait, le foie est la seule partie de notre corps qui est à la fois un organe et une glande. Un foie en bonne santé régule la composition chimique du sang et élimine les toxines nocives de notre organisme.

Lors de la digestion, il transforme les nutriments absorbés par les intestins pour qu’ils soient utilisables par l’organisme. Le foie assure aussi une fonction de stockage de vitamines, de fer et de glucose. De plus, le foie assure la transformation de l’insuline, de l’hémoglobine et de plusieurs autres hormones. Enfin, le foie détruit les vieux globules rouges et synthétise des substances chimiques qui coagulent le sang. C’est précisément parce qu’il assure un si grand nombre de fonctions vitales qu’il est extrêmement important de prendre soin de votre foie et de le maintenir en bonne santé. En effet, une alimentation et un style de vie malsains peuvent surcharger et engorger votre foie, l’empêchant ainsi d’éliminer les toxines et la graisse.

Un foie en mauvaise santé augmente le risque d’obésité, de maladies cardiovasculaires, de fatigue chronique, des maux de tête, des troubles digestifs, des allergies et de plusieurs autres affections médicales. Heureusement, il existe plusieurs aliments qui peuvent nettoyer, revigorer et détoxifier le foie naturellement. Découvrez les 10 meilleurs aliments pour garder votre foie en bonne santé

1. Ail

L’ail est un super aliment détox qui agit sur le foie en stimulant la production d’enzymes ce qui élimine les toxines du corps. Par ailleurs, l’ail contient 2 composés organiques, l’allicine et le sélénium, qui aident à purifier et protéger le foie de la dégénération toxique. Mais ce n’est pas tout. L’ail réduit les niveaux de cholestérol et de triglycérides, deux substances qui surchargent le foie et perturbent son bon fonctionnement. Pour garder votre foie en bonne santé, consommez de l’ail frais et cru. À l’inverse, évitez l’ail haché, l’ail en poudre ou l’ail déshydraté. Comment faire • Mangez 2 à 3 gousses d’ail cru quotidiennement. • Incorporez de l’ail à vos recettes le plus souvent possible.

A lire: « les vertus de l’ail cru« , « L’ail plus puissant que les antibiotiques« 

2. Pamplemousse

Grâce à sa haute teneur en vitamine C, en pectines et en antioxydants, le pamplemousse facilite la détoxification du foie. La pamplemousse contient aussi un puissant antioxydant, le glutathion, qui neutralise les radicaux libres et purge le foie. Les propriétés détox du glutathion agissent aussi sur les éléments-traces métalliques, des métaux toxiques hautement nocifs à notre organisme. Par ailleurs, le pamplemousse contient de la naringinine, un flavonoïde qui favorise l’élimination des graisses. Comment faire • Chaque matin, buvez un verre de jus de pamplemousse fraîchement pressé ou encore mieux savourez un pamplemousse entier.

Si vous suivez un traitement médicamenteux, consultez votre médecin. En effet, manger du pamplemousse peut interagir avec certains traitements et entraîner des effets indésirables.

À lire : « Médicaments et Pamplemousse : Danger !« 

3. Betterave rouge

Avec une haute teneur en flavonoïdes et en bêta-carotènes, la betterave rouge stimule et facilite l’ensemble du fonctionnement du foie. De plus, la betterave rouge élimine naturellement les toxines du sang.

Comment faire • Incorporez la betterave rouge dans vos plats le plus souvent possible. • Préparez-vous cette recette de salade de betterave rouge détox : • Ingrédients : 150 g de betteraves rouges (râpées ou coupées en dés), 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge pressée à froid et le jus d’un demi-citron pressé. • Mélangez tous les ingrédients. • Pendant la journée, mangez 2 cuillères à café de cette salade toutes les 2 h, sur une période d’une semaine.

4. Citron

Si le citron possède un effet important de détox, c’est grâce à sa teneur en limonène, un antioxydant qui stimule la production d’enzymes dans le foie. De plus, le haute teneur en vitamine C du citron stimule la production d’autres enzymes qui régulent la digestion. Enfin, le citron facilite l’absorption des minéraux par le foie. Comment faire • Buvez de l’eau citronnée régulièrement à la maison en mélangeant le jus d’un citron pressé dans une cruche d’eau. Si vous le souhaitez, ajoutez un peu de miel de thym pour adoucir le goût. • Si vos citrons sont bio, vous pouvez aussi ajouter quelques bouts d’écorce finement hachés.

5. Thé vert

Boire du thé vert quotidiennement aide votre organisme à éliminer les toxines et les dépôts de graisse, tout en augmentant votre niveau d’hydratation. Une étude publiée dans l’International Journal of Obesity indique que la haute teneur en catéchine du thé vert stimule le foie en accélérant le catabolisme des lipides. Par conséquent, le thé vert empêche le stockage de la graisse dans le foie. Ce breuvage bienfaisant est aussi connu pour protéger le foie des effets nocifs de substances toxiques, comme l’alcool. À long terme, le thé vert est un traitement préventif et curatif efficace contre les maladies hépatiques. Selon une autre étude publiée dans Cancer Causes and Control, les personnes qui boivent du thé vert réduisent considérablement leur risque de développer un cancer du foie.

Comment faire • Buvez 2-3 tasses de thé vert quotidiennement. Si vous le souhaitez, adoucissez votre thé avec du miel de lavande. • Évitez de boire trop de thé vert, car cela peut avoir un impact négatif sur votre foie et votre organisme. Lire : « le Thé vert« 

6. Avocat

Selon une étude récente de l’American Chemical Society, l’avocat contient de puissants composés chimiques qui peuvent réduire les lésions hépatiques. Tout comme le pamplemousse, l’avocat est riche en glutathion, un antioxydant nécessaire au bon fonctionnement du foie et à l’élimination de toxines nocives à notre organisme. Grâce à sa haute teneur en acides gras insaturés, l’avocat aide à réduire le « mauvais » cholestérol (les lipoprotéines de basse densité) et à augmenter les niveaux du « bon » cholestérol (les lipoprotéines de haute densité). Or, c’est précisément le « bon » cholestérol qui est beaucoup plus facile à transformer pour le foie. Par ailleurs, l’avocat contient plusieurs minéraux, vitamines et éléments nutritifs d’origine végétale qui assurent le bon fonctionnement du foie et aident votre organisme à métaboliser la graisse plus rapidement.

Pour soigner les lésions hépatiques, mangez 1-2 avocats par semaine pendant 2 mois.

À lire: « Les 5 Vertus de l’Avocat« 

7. Curcuma

Le curcuma est un des aliments les plus connus et les plus efficaces pour nettoyer le foie. Cette plante herbacée, originaire du sud de l’Asie, aide l’organisme à mieux digérer et à mieux transformer la graisse. C’est la curcumine, le pigment naturel qui donne sa couleur jaune au curcuma, qui stimule la production de la glutathion S-transférase, une enzyme qui agit comme un des principaux agents de détoxification du foie. Par ailleurs, la glutathion S-transférase favorise la régénération des cellules hépatiques détériorées.

Comment faire Mélangez 1/4 de cuillère à café de curcuma bio en poudre dans un verre d’eau et faites bouillir. Buvez ce mélange 2 fois par jour pendant 2 semaines. • Pensez à incorporer le curcuma dans vos recettes le plus souvent possible.

À lire : « Les 16 Vertus du Curcuma sur Votre Santé. »

8. Pomme

Le secret pour maintenir son foie en bonne santé, c’est de manger une pomme quotidiennement. La pomme est une excellente source de pectine, une fibre soluble qui participe à l’élimination des toxines de l’appareil digestif et qui diminue le taux de cholestérol sanguin. Grâce à ces deux actions bienfaisantes, la pectine évite la sollicitation excessive du foie par votre organisme. Enfin, la pomme contient aussi de l’acide malique, un nutriment naturel aux puissantes propriétés nettoyantes. L’acide malique élimine les agents carcinogènes du sang, ainsi que de nombreuses autres toxines.

Comment faire • Toutes les variétés de pommes possèdent ces bienfaits pour la santé de votre foie. Cependant, privilégiez les pommes bio, car leur effet bienfaisant est plus rapide que les pommes traitées aux pesticides. • Mangez une pomme bio ou buvez un verre de jus de pomme fraîchement pressé quotidiennement.

À lire : Les pommes françaises empoisonnées aux pesticides : la Justice donne raison à Greenpeace.

9. Noix

Grâce à leur haute teneur en acide aminé arginine, les noix aident le foie à éliminer l’ammoniac présent dans votre organisme. De plus, les noix contiennent aussi du glutathion et des acides gras oméga-3, des substances organiques qui favorisent le nettoyage naturel du foie. Et selon une étude dans la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry, les polyphénols présents dans les noix protègent le foie des lésions hépatiques causées par la tétrachlorure de carbone et la galactosamine. Comment faire • Grignotez une poignée de noix quotidiennement. • Pour incorporez les noix à votre alimentation, essayez d’en ajouter à vos salades, vos plats d’accompagnement ou à vos desserts.

10. Brocoli

Un des moyens les plus faciles de renforcer la détox naturelle de votre foie est d’incorporer du brocoli à votre alimentation. Le brocoli est riche en glucosinolates, des composés organiques qui aident le foie à éliminer les agents carcinogènes et autres toxines nocives pour votre organisme. Grâce à sa haute teneur en fibres, le brocoli facilite la digestion. De plus, ce légume contient de la vitamine E, un des antioxydants essentiels au bon fonctionnement du foie Comment faire • Mangez 100 g de brocoli 3 fois par semaine pour maintenir votre foie en bonne santé.

Résultat Et voilà, maintenant vous connaissez les aliments naturels que vous pouvez manger pour maintenir votre foie en bonne santé 🙂 Pour la bonne santé de votre foie, les experts santé recommandent aussi d’éliminer ou de réduire la consommation des produits d’origine animale, de l’alcool, du sucre raffiné, des excès de caféine et des aliments transformés. Enfin, pour une meilleure santé générale, arrêtez de fumer car cela affecte TOUS les organes du corps, y compris le foie.

Lire: Nettoyage du foie

Publié le Un commentaire

L’ail tue 14 types de cancer et 13 types d’infection

L’ail tue 14 types de cancer et 13 types d’infection. Pourquoi les médecins n’en prescrivent pas?

L’ail est connu pour être un légume extrêmement efficace, qui peut fournir un nombre immense de bienfaits pour la santé. La liste des maladies que l’ail peut tuer est longue, et comprend:

Infection par Helicobacter pylori

Infection à Candida (levure)

Muguet (prolifération fongique dans la cavité orale)

Aflatoxicose associée aux mycotoxines

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (MRSA)

Infection à Klebsiella

Infection par le VIH-1

Infection à Vibrio

Pseudomonas Aerigonosima (y compris les souches résistantes aux médicaments)

Mycobacterium tuberculosis, infection à Clostridium résistante aux médicaments

Infection à Cytomégalovirus

Infections virales (Herpes Simplex 1 et 2, virus Parainfluenza de type 3, virus de la vaccine, virus de la stomatite vésiculaire et le rhinovirus humain de type 2)

Infection au streptocoque du groupe B

Ce n’est qu’une petite partie des problèmes de santé où l’ail peut être d’une grande utilité en raison de ses puissantes propriétés pour lutter contre les infections.

Ce légume étonnant a été utilisé pour traiter et guérir le cancer à travers les âges. Hippocrate recommandait la consommation de grandes quantités d’ail écrasé en tant que remède contre le cancer.

Si vous décidez de guérir votre cancer en utilisant cet ingrédient comme anti-fongique, vous devriez prendre au moins 5-6 gousses d’ail (écrasé) par jour. Il y a environ 12 gousses dans une tête d’ail entière.

Notez que vous devez le laisser reposer pendant au moins 15 minutes après qu’elles aient été écrasées. Ce laps de temps est nécessaire pour libérer une enzyme (allinase) qui produit ces composés anti-fongiques et anticancéreux.

Vous pouvez manger de l’ail cru ou cuit dans le cadre des repas, mais selon les recherches, les suppléments d’ail ne produisent pas les mêmes résultats anticancéreux et anti-fongiques.

L’ail s’imprègne dans la littérature de recherche: la base de données biomédicale connue sous le nom de MEDLINE, fournie par la National Library of Medicine, contient 4245 résumés d’études sur l’ail.

D’après les données qui y sont fournies, l’ail est extrêmement important pour prévenir ou traiter plus de 150 problèmes de santé, allant du cancer au diabète, des infections à l’accumulation de plaque dans les artères, des dommages à l’ADN à l’empoisonnement au mercure.

Dans la recherche sur Greenmedinfo.com, il est indiqué que l’ail est efficace dans 167 problèmes de santé ou symptômes de maladie, mais la plus grande densité de la recherche se trouve dans le rôle de l’ail pour la prévention et/ou le traitement des maladies cardiovasculaires et des cancers, les deux principales causes de décès dans les pays à revenu élevé.

Peu coûteux, à l’épreuve du temps, sûr et délicieux, les remèdes naturels et les épices comme l’ail sauvent des vies, et par conséquent, dans les temps anciens, beaucoup valaient leur pesant d’or.

voir aussi :L’ail 100 fois plus puissant que les antibiotiques, L’ail cru c’est bon pour la santé, le baume antibiotique a l’ail

Publié le Laisser un commentaire

La vie est un éternel miracle d’équilibre

Sous quelque aspects que l’on observe la vie, on s’aperçoit que deux forces opposées, antagonistes (mais toujours complémentaires) sont en perpétuelle lutte, et que la recherche de l’équilibre entre ces deux forces est la base même de la vie.

Un équilibre idéal ne peut jamais être atteint de manière durable, et ce sont les tentatives constante pour se rapprocher de cet équilibre idéal qui définissent un organisme en bonne santé.

L’équilibre acido-basique est une notion fondamentale qui fait partie de l’hygiène de vie quotidienne. Le maintient ou le rétablissement de l’équilibre métabolique est l’un des premiers objectifs de la médecine orthomoléculaire…

L’extrême importance

de la « dynamique acide-base »

Tout le monde connaît la sensation, le goût « piquant », de l’acidité, et celui âcre et fade des produits alcalins.

Tout milieu, quel qu’il soit, se situe quelque part sur une échelle acidité / alcalinité,

et les tissus de notre organisme n’échappent pas à cette règle.

Publié le Un commentaire

L’ail cru c’est bon pour la santé

Connaissez-vous les bienfaits de l’ail sur la santé ? Pas vraiment ? Et bien, c’est le moment d’en savoir plus sur ce remède naturel méconnu ! Nous vous avions déjà parlé des vertus antiseptiques de l’ail mais savez-vous que celui-ci permet également de traiter naturellement plusieurs maladies ?

1.L’Ail cru, c’est Bon pour la Santé !

Consommer de l’ail cru constitue un très bon traitement pour notre corps notamment pour lutter contre les maladies telles que la toux, le rhume ou le mal de gorge. Pas de doute, si vous êtes malade, l’ail est le remède qu’il vous faut pour guérir rapidement ! Soyez courageux et forcez-vous à manger une gousse d’ail 3 fois par jour jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Courage ! Votre enfant ne se sent pas très bien ? Il tousse ? Pensez à utiliser l’ail pour le soulager efficacement. Une cuillerée à café de jus d’ail toutes les 2 à 3 heures devrait permettre à votre petit bout de chou de retrouver toute son énergie.

2. Un Remède très Efficace

Pour lutter contre les maux de tête, les entorses ou encore les petites infections de la peau, l’ail est encore et toujours votre allié. Le traitement à utiliser pour se débarrasser de ces petits bobos est d’une simplicité enfantine. Il vous suffit de frotter l’huile d’ail directement sur la partie à traiter pour soulager le mal. Vous l’avez sans doute compris, conservez toujours une gousse d’ail dans les placards de votre cuisine, ça peut toujours servir !

3. Luttez contre la perte des cheveux

Si vous perdez vos cheveux, sachez que l’ail peut vous aider. En effet, l’ail a une teneur élevée en allicine, un composé organique que l’on trouve aussi dans l’oignon. Or, l’allicine est réputée pour lutter contre la perte des cheveux.

Voici comment faire : – Coupez des gousses d’ail dans le sens de la longueur. – Frottez la partie intérieure des gousses sur votre cuir chevelu. – Pour un meilleur résultat, appliquez une pression sur la gousse, de manière à en extraire son jus.

Il existe une autre méthode : – Faites macérer quelques gousses d’ail dans de l’huile d’olive. – Utilisez cette huile pour masser votre cuir chevelu.

4. Combattez les éruptions d’acné

Au lieu d’acheter un traitement contre l’acné bourré de produits chimiques, essayez plutôt l’ail. En effet, l’ail possède de puissantes propriétés antioxydantes. Par conséquent, il est particulièrement efficace pour lutter contre les bactéries génératrices de l’acné. Suivre un traitement est simple : il suffit de frotter une gousse d’ail sur la zone affectée.

5. Soignez et évitez les rhumes

Grâce à sa teneur élevée en antioxydants, l’ail est hautement bénéfique au système immunitaire.

Profiter de ces propriétés en traitement préventif est simple. Il suffit d’incorporer un peu d’ail dans votre alimentation quotidienne. (En plus, c’est délicieux.) Si vous attrapez un rhume, vous pouvez aussi essayer l’infusion à l’ail pour un traitement curatif : – Hachez un peu d’ail et trempez-le dans de l’eau chaude pendant 10-15 min. – Puis, filtrez l’infusion et buvez. – Pour adoucir le goût, ajoutez un peu de miel ou de gingembre.

6. Soulagez votre psoriasis

Une des autres vertus de l’ail est sa propriété anti-inflammatoire. Par conséquent, c’est un traitement efficace pour soulager les démangeaisons du psoriasis. Pour une peau lisse et sans éruptions, frottez de l’ail sur la zone affectée.

7. Contrôlez votre poids

L’ail peut aussi vous aider à contrôler votre poids. Des chercheurs coréens ont étudié le sujet : Selon leurs résultats, les souris qui bénéficient d’une alimentation avec une teneur élevée en ail perdent du poids et accumulent moins de graisse. Par conséquent, essayez d’incorporer plus d’ail dans votre alimentation pour réduire votre tour de taille — en plus, c’est délicieux !

8. Éliminez les mycoses

Les athlètes sont souvent sujets aux mycoses, entre les orteils. Or, l’ail est aussi un puissant antifongique. Il élimine les champignons (et surtout les démangeaisons qui y sont associées). Il suffit de faire un bain de pieds dans un récipient avec de l’eau chaude et une bonne quantité d’ail pressé.

9. Élimine les boutons de fièvre

Voici un remède efficace contre les boutons de fièvre :

– Écrasez une gousse d’ail. – Appliquez la pâte sur la zone affectée et laissez agir quelques minutes. Les propriétés anti-inflammatoires de l’ail aident à soulager la douleur et réduisent l’inflammation des boutons de fièvre. Pour un traitement plus rapide, il est aussi conseillé de prendre des compléments alimentaires à base d’ail

10.Pour bien dormir

Beaucoup de gens aujourd’hui placent une gousse d’ail sous leurs oreillers chaque nuit. Ce rituel vous aidera à dormir mieux. La forte concentration de zinc aidera à détendre tous vos muscles pendant le sommeil.

voir aussi baume maison à l’ail

Publié le Un commentaire

Comment préparer le baume antibiotique à l’ail

Pour réaliser ce baume antibiotique aux multiples bienfaits, il suffit de se rappeler de la règle 3×3 ! Il y a trois ingrédients : l’huile de noix de coco vierge, l’huile d’olive extra vierge et un ail frais. Pour la préparation, vous aurez besoin de trois bonnes cuillères à soupe de chaque ingrédient.

La préparation

Faites chauffer l’huile de noix de coco à feu doux, puis rajoutez l’huile d’olive et mélangez le tout. Lorsque le mélange est bien chaud et homogène, ajouté de l’ail coupé en petits morceaux, faites le revenir et retirez le tout du feu. Mixez la préparation dans un mixeur (vous pouvez également la passer au moulin au café ou au mortier), filtrez le tout et versez le liquide dans un flacon ou un petit pot. Voilà, votre baume antibiotique et analgésique est prêt ! Conservez-le au réfrigérateur : vous pourrez l’utiliser pendant deux semaines maximum.

Une petite remarque

Lorsque la préparation vient tout juste d’être préparée, elle ressemble à du lait et sa couleur est blanche. Mais le mélange deviendra peu à peu épais et se transformera en baume très doux. Après plusieurs heures au réfrigérateur, sa consistance moins liquide vous permettra de l’appliquer facilement.

Si vous êtes arrivé(e) jusqu’ici, bravo ! Vous savez désormais comment préparer un baume à l’ail naturel. Juste une petite précision : même avec l’huile de noix de coco, l’odeur de l’ail sera la plus forte. Il vaut donc mieux utiliser ce baume quand on reste à la maison, car l’odeur contaminera également vos vêtements. Le mieux est de choisir des vêtements pour le traitement et de ne pas les mélanger aux autres pour le lavage.

Vous l’avez vu, il n’y a rien de plus facile que de préparer un baume antibiotique maison, un remède naturel qui prendra soin de toute la famille !

Publié le 2 commentaires

Baume antibiotique maison à l’ail

L’ail est un aliment utilisé partout dans le monde, mais très peu connaissent ses vertus médicinales. Pendant des siècles, la médecine naturelle l’a utilisé dans plusieurs traitements, car l’ail est capable de lutter contre les infections, les champignons et les bactéries, et il aide aussi à nettoyer et à purifier le sang. Ces incroyables propriétés sont à la portée de tous : il suffit de piler l’ail pour libérer une substance appelée allicine, que l’on retrouve dans beaucoup de médicaments produits par l’industrie pharmaceutique ! Nous vous proposons donc d’élaborer un baume antibiotique à l’ail que vous pourrez utiliser dans de nombreux cas.

Il faut toujours de l’ail à la maison !

Vous pouvez appliquer de l’ail pilé sur les blessures : cela soulagera la douleur et évitera de possibles infections, car l’allicine voyagera dans les vaisseaux sanguins. Si vous en consommez directement, l’ail vous aidera à préserver votre flore bactérienne et protégera votre estomac des médicaments.

Quant aux infections provoquées par des champignons, comme le pied d’athlète par exemple, vous pouvez utiliser un baume à l’ail et recouvrir ensuite vos pieds avec des chaussettes que vous réserverez à cet effet et que vous jetterez à la fin du traitement. Vous pouvez appliquer ce baume sur des éruptions cutanées comme l’acné et l’herpès (génital et buccal).

Vous pouvez également frotter de l’ail contre votre poitrine pour vous protéger des rhumes et de la pneumonie, et sur le nez pour soulager un sinusite ou une rhinite. Pour finir, il ne faut pas oublier que l’ail est un puissant analgésique et antibiotique si on en frotte un peu dans les oreilles.

voir aussi Comment préparer le baume antibiotique à l’ail

Publié le Un commentaire

LES VERTUS DE LA BANANE !!!

Découvrez les nombreux bienfaits de ce fruit !!!

La banane est le fruit préféré des athlètes et ce n’est pas pour rien! En effet, à elle seule, la banane contient trois sucres naturels, à savoir le sucrose, le fructose et le glucose. Combinés avec des fibres, ces trois sucres font de la banane le fruit qui offre le plus d’énergie à celui qui en consomme. Des recherches ont même prouvé que manger deux bananes suffisent largement pour disposer d’une énergie nécessaire pour un entraînement rigoureux de 90 min. Mais ce n’est pas tout!

1. La dépression

La banane contient du tryptophane, du protéine que le corps convertit automatiquement en sérotonine, un relaxant qui améliore l’état émotionnel d’une personne dépressive. La banane contient aussi de la vitamine B6 qui régularise le niveau de glucose dans le sang, lequel intervient aussi sur l’état émotionnel d’une personne dépressive.

2. L’anémie

La banane est très riche en fer et peut stimuler la production d’hémoglobine dans le sang, aidant dans le traitement d’une anémie.

3. La pression

Riche en potassium mais faible en sel, la banane est le fruit idéal pour combattre la pression et ainsi réduire le risque de crise cardiaque. D’ailleurs manger régulièrement de la banane peut réduire le risque de décès par crise cardiaque d’environ 40%.

4. La concentration

Grâce à un taux élevé de potassium, la banane rend les pupilles plus alertes et aide ainsi à avoir plus de concentration.

5. La constipation

Les fibres contenus dans la banane aide la régularité si elle est inclut dans l’alimentation quotidienne.

6. Gueule de bois

Après une soirée trop arrosée, faites une barbotine à la banane, sucrée au miel pour guérir une gueule de bois. Cette composition calme l’estomac et avec l’aide du miel, elle fait grimper le niveau de sucre dans le sang. Le lait quant à lui intervient dans le système en l’hydratant et en le calmant.

7. Brûlures d’estomac

Si vous souffrez de brûlements d’estomac, mangez une banane pour calmer la douleur parce qu’elle contient un anti-acide naturel.

8. Nausées matinales

Sujet à des nausées matinales, prenez une banane comme collation entre les repas; cela aide à garder et à stabiliser le niveau de sucre dans le sang.

9. Piqûres de maringouin

La première geste à faire est de frictionner la région affectée avec l’intérieur d’une pelure de banane. Cela aide à réduire l’enflure et l’irritation.

10. Nervosité

La banane est riche en vitamines B et aide ainsi à calmer le système nerveux.

11. Ulcères

La banane est le seul fruit cru qu’on peut manger sans inconfort dans la lutte contre les problèmes intestinaux. Elle neutralise l’hyperacidité et réduit l’irritation pour protéger au mieux l’estomac.

12. La température

Pour les femmes enceintes, la banane est le fruit idéal pour rafraîchir et baisser la température.

13. Désordre affectif

Ceux qui souffrent de DAS trouveront en la banane un produit relaxant émotionnel naturel grâce au tryptophane qu’elle contient.

14. La cigarette

Pour aider à arrêter de fumer, la banane grâce aux vitamines B6 et B12 qu’elle contient, peut aider le corps à récupérer des effets de manque de nicotine.

15. Stress

Riche en potassium, un minéral vital qui aide à normaliser les pouls, envoie en même temps de l’oxygène au cerveau et régularise la rétention d’eau, la banane consommée en collation peut aider lorsque vous êtes stressé.

16. Les verrues

Pour se débarrasser d’une verrue, il suffit de prendre un morceau de peau de banane et de la placer sur la verrue, le côté jaune vers le haut. Utilisez un « diachylon » ou un ruban chirurgical pour maintenir la peau en place.

Publié le Laisser un commentaire

Dernière nouveauté en médecine LE CITRON

(Dernière nouveauté en médecine

Objet : LE CITRON…A LIRE ATTENTIVEMENT

Institut de Sciences de la santé, L.L.C. 819 N. Rue Charles Baltimore, MD 1201.

Ceci est la dernière nouveauté en médecine, effective pour contrer le cancer !!! Lisez avec attention le message que l’on vient de m’envoyer, j’espère que vous le ferez suivre !!!

Bienfaits du citron : – Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancéreuses. – Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie. – Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela ? – Parce qu’il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d’une version synthétique qui leur rapportera d’énormes bénéfices. – Vous pouvez désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour prévenir la maladie.

Son goût est agréable et il ne produit pas les horribles effets de la chimiothérapie.

– Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin.

– Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimillionnaires de grandes corporations ?

– Comme vous le savez, le citronnier est bas, n’occupe pas beaucoup d’espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes.

– Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes : vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, pâtisseries, …

– On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante est l’effet qu’elle produit sur les kystes et les tumeurs.

– Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains affirment qu’elle est de grande utilité dans toutes les variantes de cancer.

– On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux.

– La source de cette information est fascinante : elle provient d’un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui affirme qu’après plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé que:

– Il détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas…

– Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeutique normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer.

– Et ce qui est encore plus étonnant : ce type de thérapie avec l’extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n’affecte pas les cellules saines.

——————– Institut de Sciences de la Santé, L.L.C. 819 N. Causez Street, Baltimore, MD1201—————-

Publié le 2 commentaires

L’ail 100 fois plus puissant que les antibiotiques

L’ail s’avère 100 fois plus efficace que les antibiotiques et agit en un temps record

ail en tete

Une découverte significative de l’Université de l’État de Washington montre que l’ail est 100 fois plus efficace que deux antibiotiques populaires pour combattre des maladies causées par des bactéries responsables de toxi-infections alimentaires. Leur travail a été publié récemment dans le Journal de Chimiothérapie Antimicrobienne, une suite des précédentes recherches de l’auteur dans Microbiologie Appliquée à l’Environnement qui a démontré de manière concluante qu’un concentré d’ail était efficace pour inhiber la croissance de la bactérie Campylobacter jejuni.

L’ail est probablement l’un des plus puissants aliments naturels. C’est l’une des raisons pour laquelle les gens qui suivent un régime méditerranéen ont des vies aussi saines et longues. L’ail est aussi très performant en laboratoire de recherche.

« Ce travail me passionne beaucoup parce qu’il montre que ce composé a le potentiel de réduire des bactéries pathogènes de l’environnement et de nos aliments » a dit Xiaonan Lu un chercheur docteur en sciences et auteur principal de l’article.

L’une des découvertes les plus intéressantes est que l’ail augmente le niveau global d’antioxydants dans le corps. Scientifiquement connu sous le nom d’Allium sativa, l’ail est célèbre dans l’histoire pour sa capacité à combattre les virus et les bactéries. Louis Pasteur a remarqué en 1858 que les bactéries mourraient quand elles étaient arrosées d’ail. Depuis le Moyen-Âge, l’ail a été utilisé pour guérir les blessures, broyé ou en tranches et appliqué directement sur les blessures pour inhiber la propagation de l’infection. Les russes nomment l’ail, la pénicilline russe.

« C’est la première étape vers un développement ou une réflexion vers de nouvelles stratégies d’intervention », a dit Michael Kokel, co-auteur de recherches sur le Campylobacter jejuni pendant 25 ans.

« Le Campylobacter est une des causes bactériennes les plus fréquentes des toxi-infections alimentaires aux États-Unis et probablement dans le monde » a dit Konkel. Quelque 2,4 millions d’américains sont atteints chaque année d’après le Centre américain de Contrôle et de Prévention des Maladies, avec des symptômes comme de la diarrhée, des douleurs abdominales et de la fièvre.

Les bactéries sont également responsables dans presque un tiers des cas du déclenchement d’une maladie paralysante rare connue sous le nom de syndrome de Guillain-Barré.

Le disulfure de diallyle est un composé organosoufré dérivé de l’ail et de quelques autres plantes de la famille Allium. Il est produit pendant la décomposition de l’allicine libéré quand on écrase l’ail.

Lu et ses collègues ont observé la capacité du disulfure de diallyle à tuer les bactéries quand elles sont protégées par un biofilm visqueux (sécrété par la bactérie, NdT), ce qui les rend 1000 fois plus résistantes aux antibiotiques que les cellules bactériennes flottant librement. Ils ont découvert que le composé peut facilement pénétrer le biofilm protecteur et tuer les cellules bactériennes en se combinant avec un enzyme contenant du soufre, et de ce fait changer la fonction de l’enzyme et bloquer efficacement le métabolisme de la cellule.

Les chercheurs ont découvert que le disulfure de diallyle était aussi 100 fois plus efficace que les antibiotiques appelés érythromycine et ciprofloxacine et qu’il agit souvent en un temps record.

Deux travaux précédents publiés l’an dernier par Lu et ses collègues de l’université en Microbiologie Environnementale et Appliquées et en Chimie Analytique ont montré que le disulfure de diallyle et d’autres composés organo-sulfurés tuaient efficacement des pathogènes d’origine alimentaire tels que le Listéria Monocytogénès et Escherichia Coli O157 : H7.

« Le disulfure de diallyle peut être utile pour réduire le niveau de Campylobacters dans l’environnement et pour nettoyer le matériel de transformation industrielle de l’alimentation, car on trouve dans les deux cas la bactérie dans le biofilm » a dit Konkel.

« Le disulfure de diallyle pourrait rendre beaucoup d’aliments moins dangereux » a dit Barbara Rasco, co-auteur des trois derniers articles et conseillère de Lu pour son doctorat en sciences alimentaires. « On peut l’utiliser pour nettoyer les surfaces de préparation alimentaire et comme conservateur dans les aliments emballés comme les salades de pâtes et de pommes de terre, les salades de choux et de la charcuterie ».

« Ceci ne prolongerait pas seulement la durée de consommation mais réduirait aussi la croissance de bactéries potentiellement nocives » a-t-elle dit.

La substance naturelle peut aussi être obtenue sans l’introduction artificielle de produits chimiques dangereux qui perturberaient ses capacités de réduction des maladies.

Ironiquement, beaucoup de chercheurs pensent que les antibiotiques peuvent être l’un des nombreux facteurs qui contribuent à obstruer les intestins des jeunes enfants.

Publié le Laisser un commentaire

Carbonara de courgettes

  • – 350 g de tagliatelle – 50 g de jambon blanc fumé en tranches (ou poulet fumé) – 2 courgettes jeunes et fermes – 1 crottin de chavignol demi-sec – 15 cl de crème liquide allégée – 1 gousse d’ail – 1 cuillère à soupe d’huile d’olive – Sel et poivre du moulin

Pour 4 personnes Préparation : 10 minutes Cuisson : 5 minutes + cuisson des pâtes

– 1/ Ecrasez l’ail. Lavez et séchez les courgettes. Coupez-les en 4 dans la longueur et mettez 1/2 courgette de côté. A l’aide d’un Econome, taillez-les en tagliatelle, en prenant à chaque fois un morceau de peau. Coupez les tranches de jambon en lanières.

2/ Faire cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée. Ajoutez les tagliatelles de courgettes 1 minute avant la fin de la cuisson.

3/ Pendant ce temps, râpez la demi-courgette restante et faites-la fondre avec l’ail et l’huile pendant 5 minutes. Ajoutez la crème liquide et coupez le feu dès la première ébullition. Incorporez le jambon.

4/ Egouttez les pâtes et les tagliatelle de courgettes et versez-les dans la poêle de sauce, remuez et servez. Saupoudrez de crottin de chèvre émietté.