Publié le 3 commentaires

Huiles-essentielles

L’essence aromatique de la plante n’est pas encore l’huile essentielle.

Pour l’obtenir, on distille la plante. Ce processus d’extraction permet d’en recueillir un produit d’une extrême pureté, la forme la plus concentrée de la plante : l’huile essentielle.

Alors qu’un médicament antibiotique contient une ou deux molécules, les huiles essentielles peuvent contenir plusieurs centaines de molécules différentes.

La nature a créé un produit si complexe qu’aucun chimiste ne pourrait l’égaler.

C’est cette complexité qui explique le nombre incroyable d’usages potentiels des huiles essentielles pour votre santé. Elles sont tour à tour antifongiques, cicatrisantes, antibactériennes, antivirales, anti-inflammatoires, immunostimulante.

Mais ce qui est encore plus fabuleux, c’est que les huiles essentielles sont parfaitement absorbées par notre corps.

Leur efficacité est immédiate

Appliquées sur la peau, les huiles essentielles sont « bues » par le tissu cutané et diffusées immédiatement à l’état brut dans tout le corps.

En cas de cystite par exemple, un massage sur le bas ventre avec une huile essentielle de tea tree permet d’atteindre plus rapidement la vessie pour un effet immédiat.

Les molécules des huiles essentielles sont si petites que, même inhalées, elles peuvent avoir une action instantanée sur notre état émotionnel.

Normalement, les informations captées par nos sens sont envoyées à notre cerveau rationnel : le néocortex.

Mais pour les odeurs, c’est différent : elles atteignent directement notre cerveau limbique, siège de nos émotions.

Voilà pourquoi certaines odeurs font renaître en nous des souvenirs oubliés, des émotions enfouies. Pensez à la fameuse madeleine de Proust !

Avec les huiles essentielles, ce phénomène est encore plus puissant. Par simple olfaction, elles peuvent modifier notre état émotionnel et même contribuer à améliorer nos performances intellectuelles !

Si vous vous sentez abattu et épuisé, l’huile essentielle d’épinette noire saura doper votre mental et vous redonner de l’énergie.

L’huile essentielle de petit grain bigarade vous aidera à mieux gérer le stress et à vous sentir mieux dans votre tête.

Si vous manquez de confiance en vous, l’huile essentielle de cyprès vous soutiendra face à l’adversité.

L’huile essentielle de santal développe la créativité et permet d’y voir plus clair dans sa vie.

Si vous craignez un burn-out, vous pouvez compter sur le soutien de l’huile essentielle de bois de Hô.

En maîtrisant bien les différents effets des huiles essentielles sur vos émotions, vous pouvez même préparer le mélange qui vous ressemble. Dès que vous en ressentez le besoin, il vous suffira alors de vous en frictionner les poignets, de respirer la fragrance et de laisser les huiles essentielles agir sur votre mental.

L’efficacité des huiles essentielles est telle que certains hôpitaux ont commencé à les intégrer dans leurs approches.

Quelques hôpitaux d’avant-garde à Rennes, à la Rochelle intègrent désormais les huiles essentielles dans leur suivi des patients atteints du cancer.

Aux Hôpitaux Civils de Colmar, le service d’oncologie utilise l’aromathérapie pour soulager les nausées, les troubles du sommeil et l’anxiété des malades.

Le personnel de ce service explique que les patients concernés ont vu une réelle amélioration de leur état : soulagement des douleurs, mieux-être, endormissement…

Au CHU de Poitiers, la médecin-chef du service hématologie a été littéralement estomaquée : chez un de ses patients, elle a vu un énorme hématome se résorber de manière spectaculaire après l’application d’huile essentielle d’hélichryse italienne.

En cancérologie, les huiles essentielles contribuent chaque jour à des « miracles » :

En cas de radiothérapie, l’huile essentielle de niaouli aide à protéger la peau de graves brûlures.

Pour calmer nausées et vomissements causés par la chimiothérapie, on fait appel à l’huile essentielle de citron ;

Après l’intervention chirurgicale, l’huile essentielle de lavande officinale contribue à accélérer le processus de cicatrisation ; voir aussi « les bienfaits de la lavande« 

Pour lutter contre la fatigue physique, les patients peuvent inhaler de l’huile essentielle de romarin officinal à alterner avec l’huile essentielle de pin sylvestre en cas de fatigue psychique.

Certaines huiles essentielles pourraient même remplacer certains antibiotiques :

L’huile essentielle de cannelle est probablement l’une des huiles antibactériennes les plus puissantes, active contre des souches telles que E. coli, Pseudomonas aeruginosa et Bacillus subtilis.

voir aussi « les bienfaits de la cannelle« 

En 2016, des chercheurs ont démontré que l’huile essentielle d’origan – encore elle ! – pouvait détruire la bactérie la plus redoutée par tous les hôpitaux : le terrible staphylocoque doré. Mais elle est aussi efficace contre d’autres bactéries virulentes comme Escherichia Coli et la salmonelle.

Surnommée « l’Attila de l’aroma », l’huile essentielle de thym à thymol tue jusqu’à 95% des bactéries.

Et contrairement aux antibiotiques, les huiles essentielles n’agressent pas votre flore intestinale.

Contre les maux de tête, une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée appliquée sur les tempes peut soulager plus rapidement que du paracétamol ;

En cas de douleurs articulaires, la gaulthérie couchée agit comme un anti-inflammatoire grâce à sa composition naturelle en salicylate de méthyle ;

Deux gouttes d’huile essentielle de romarin prises avec un peu de gel d’aloe vera peuvent remplacer les médicaments anti-acide en cas de reflux gastrique ;

Pour calmer les règles douloureuses, il faut masser le bas-ventre avec 3 gouttes d’huile essentielle de camomille ;

On peut espérer stopper la grippe en 24h en associant une huile essentielle antivirale (le tea tree), une autre expectorante (le ravintsara) et une dernière anti-inflammatoire (le gingembre) ;

En à peine quelques jours, les symptômes d’une rhinosinute peuvent disparaître en prenant quotidiennement 6 gouttes de ravintsara.

L’huile essentielle d’origan est tellement puissante qu’il faut la manipuler avec précaution :

Elle permet de lutter contre les infections cutanées comme l’acné ou les mycoses. Mais ne la mettez pas directement sur la peau !

Elle aide à soigner les infections des voies respiratoires comme la bronchite, la sinusite, la pneumonie ;

Pour éliminer les puces sur un chien, un mélange d’huile essentielle d’origan et de vinaigre blanc peut être pulvérisé directement sur le pelage ;

Grâce à sa richesse en monoterpènes, c’est un excellent tonique pour le corps en cas de fatigue ;

Elle donne un coup de fouet au système immunitaire ;

On utilise ses pouvoirs anti-infectieux et tonifiant pour lutter contre les troubles digestifs comme la diarrhée, les flatulences, la fermentation et les infections intestinales ; Elle est capable de détruire le candida albicans et les infections parasitaires.

Un flacon d’hélichryse italienne pour soigner les bleus et les bosses des enfants.

Une sublime expérience sensorielle

En introduisant peu à peu les huiles essentielles dans votre vie, vous vous lancez dans un fabuleux voyage aromatique qui mettra tous vos sens en éveil :

Vous vous envolerez pour l’Indonésie avec un massage à base d’huile essentielle d’ylang-ylang : cette « fleur des fleurs » comme l’appellent les Indonésiens est réputée pour ses vertus relaxantes et … aphrodisiaques !

Embarquez pour la Nouvelle-Calédonie avec l’huile essentielle de niaouli. Son parfum délicat et ses propriétés relaxantes en font une huile idéale en diffusion.

Préparez-vous un bain enivrant à l’huile essentielle de Néroli. Son odeur apaisante saura vous réconforter en période de surmenage ou d’anxiété. Pour qu’elle s’incorpore bien à l’eau du bain, pensez à la diluer dans une base grasse comme du lait.

En plus, vous pourrez intégrer les huiles essentielles à vos soins cosmétiques pour prolonger l’expérience et la faire partager à vos proches :

Au lieu d’acheter un shampooing antipelliculaire, ajoutez 3 gouttes de tea tree à votre shampoing ordinaire pour faire disparaître vos pellicules.

Pour donner de jolis reflets dorés à vos cheveux, ajoutez 3 gouttes de camomille noble à votre shampooing.

Remplacer la lotion anti-rasage du supermarché par un baume fait maison : mélangez à du beurre de karité quelques gouttes de cèdre de l’atlas pour profiter de ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et de son parfum viril !

Pour vos ongles cassés, remplacez une séance de manucure par une goutte d’huile essentielle de bois de cade directement sur les ongles.

Quand votre prochain flacon de parfum sera fini, évitez de craquer sur le dernier parfum à la mode à 100 euros et créez plutôt votre propre fragrance avec votre huile essentielle préférée.

Pour désinfecter ou désodoriser les toilettes, oubliez les produits chimiques vendus en supermarché. L’huile essentielle d’eucalyptus fera parfaitement l’affaire !

Pour vous débarrasser des mites et des acariens, inutile de dépenser des fortunes dans des bombes insecticides bourrées de produits chimiques : l’huile essentielle de tea tree est tout aussi efficace et, en plus, elle laisse une agréable odeur de résine.

Ne jouez pas aux apprentis-sorciers

Pour soulager une piqûre d’insecte, il vous faudra de l’huile essentielle de lavande aspic. A ne pas confondre avec la lavande vraie, le lavandin ou la lavande à toupet qui n’auront pas le même effet !

Ce que vous risquez, en vous trompant de lavande, c’est d’aggraver le problème : l’huile essentielle de lavande à toupet est neurotoxique, c’est-à-dire qu’elle est dangereuse pour le système nerveux !

Certaines huiles essentielles ont des effets dermocaustiques (elles attaquent la peau) comme l’huile essentielle de cannelle. Elles doivent être mélangées à une huile végétale par exemple avant d’être appliquées sur la peau. Il existe aussi des huiles essentielles hépato-toxiques, c’est-à-dire qu’elles sont toxiques pour le foie.

Dans certains cas, il faut aussi prendre des précautions avec les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes allergiques, les asthmatiques, …

Il serait à mon avis risqué d’aller chercher vous-même des conseils sur Internet : vous risquez de tomber sur des informations fausses ou incomplètes.

Voilà pourquoi, avant de vous lancer, il est important que vous soyez bien formé.

En connaissant les règles incontournables, vous serez sûr de ne pas vous tromper. Vous saurez distinguer les huiles essentielles inoffensives de celles qui requièrent une attention particulière.

Et rassurez-vous, vous verrez que c’est un jeu d’enfant si vous suivez la bonne méthode.

3 réflexions au sujet de « Huiles-essentielles »

Laisser un commentaire