Publié le Laisser un commentaire

La broderie d’Assise

Ce style de broderie très connu dans le monde entier provient de la ville d’Assise, en Italie, patrie de saint François et Sainte Claire. Les premiers ouvrages(liturgiques) datent du XIIIe siècle et XIV siècle, mais c’est au début de notre siècle que cette broderie est devenue une industrie locale très prospère et très appréciée pour les nappes et les napperons. La caractéristique de la broderie (ou point) d’Assise consiste à broder le fond pour mettre en valeur le motif. Les points employés pour obtenir cet effet particulier ne sont pas inédits, mais au contraire, très connus comme le point de croix et le point linéaire. la broderie d’Assise est à proprement parler une broderie à points comptés. Les motifs représentent le plus souvent des animaux stylisés nés de l’imagination populaire.

Fourniture

Pour la broderie d’Assise, il faut utiliser un tissu à trame régulière comme l’étamine. Les fils doivent être brillants et assez gros, les cotons perles sont tout particulièrement indiqué . Nous vous recommandons d’utiliser un tambour quand l’ouvrage à réaliser est de grande dimension.

Points employés

les points les plus employés pour la broderie ( ou point ) d’Assise sont le point linéaire pour délimiter les contours du motif, et le point de croix pour couvrir le fond autour du motif. L’ourlet de ce style d’ouvrage et souvent souligné par un point de Rhodes avec une petite ganse ornementale ou des franges dans le ton de la couleur dominante.

Caractéristiques

Outre les points employés d’une certaine manière et les motifs typiques, le choix des couleurs est aussi caractéristique de cette broderie. En général, pour le fond, on utilise des couleurs vives et unies comme le l’orange, le rouge, le bleu ou le vert, pour les contours les tons sombres dominent comme le noir, le gris et le marron. L’ouvrage peut être complété par des motifs ondulés qui relient entre eux les différents médaillons.

Préparation

La préparation de l’ouvrage ne présente aucune difficulté particulière, il faut uniquement déterminer avec exactitude l’emplacement des motifs. Si celui ci forme une bordure il est nécessaire alors de calculer aussi combien de motifs doivent être contenus dans l’ouvrage et de bien les centrer.

Réalisation

La réalisation proprement dite comprend trois phase, le tracé des contours (Fig 1et 2), le remplissage du fond et la réalisation de motifs ornementaux des bords (Fig 3). Brodez les contours au point linéaire, en faisant une rangée de point devant en deux temps, qui se convertit en une ligne continue. la longueur des points dépend de la grosseur du tissu, en règle générale chaque point (de croix ou devant) comprend trois ou quatre fils de tissu. Délimitez les contours avec une grande précision afin que l’ouvrage soit parfait, car il suffit de rater un point pour rompre l’harmonie du dessin. Pour le point devant, piquez l’aiguille dans le sens vertical, horizontal ou diagonal, suivant les nécessités du dessin. Travaillez les contours intérieurs en même temps que les contours extérieurs. Le remplissage du fond consiste à broder les points de croix en rangée horizontales et en deux rangs superposés. Commencez à parti du bas et à gauche par une rangée de points inclinés vers la droite sur lesquels se croisent les points du rang suivant Cette fois partant de la droite et inclinés vers la gauche. Les espaces entre les motifs vont ainsi se former peu à peu, de bas en haut. Veuillez à bien incliner toutes les croix dans le même sens pour que les reflets de l’ouvrage ne comportent aucune variation. Les motifs ornementaux qui entourent le motif principal sont brodes au point linéaire comme les contours, et peuvent être accompagnes de petits points de croix isolés qui ajoutent une ondulation au dessin.

Le point d’assise d’aujourd’hui

La broderie d’Assise, bien qu’elle soit profondément enracinée dans la tradition, est peut être une des broderies qui s’adaptent le mieux aux modes actuelles dans les vêtements comme dans la décoration. Jadis il existait sur le marché, des tissus tout prêt pour ce genre de broderie (par exemple la toile des Flandres avec des parties tissées nattées, à trame régulière) qui facilitaient le travail des brodeuses. On utilisait ce type de toile damassée, essentiellement pour faire des serviettes de toilettes que l’on rehaussait d’un point d’Assise, comme par exemple, les trois motifs brodés sur les serviettes ci-contre. Aujourd’hui, si l’on veut utiliser un autre tissu que l’étamine, il suffit de bâtir un canevas sur le tissu, afin de broder à points comptés, puis d’effiler le canevas, la broderie terminée.

La connaissance de certains détails techniques permet une plus grande rapidité et plus de perfection dans la réalisation du point d’Assise.

  1. les fils de la toile de base sur lesquels cous brodez doivent être ni trop gros ni trop espacés, afin d’éviter des points de broderie trop grands et trop long. Les dimensions du point de croix ou du point devant dépendent donc de la trame de la toile, plus la trame est large, plus le point est grand.
  2. Nous n’insisterons jamais assez sur l’utilité de faire un échantillon
  3. Les agrandissements éventuels du dessin doivent être faits en hauteur et en largeur et non pas dans un seul sen, par conséquents chaque croix du schéma doit être remplacée pour l’agrandissement par quatre croix disposées en carré.
  4. Pour obtenir une symétrie parfaite, il faut commencer à broder le motif en partant du centre pour aller vers le bord ou l’angle et compléter cette partie avant d’entreprendre la seconde moitié.
  5. Pour plus de précision, centrez le dessin par rapport aux deux perpendiculaire de l’ouvrage.
  6. Au départ , calculez avec précision la quantité de tissu qui doit séparer le dessin et l’ourlet.

Les motifs au point linéaire

Ces motifs typiques peuvent être utilisé tout seuls sans être complétés par des fonds au point de croix. Il s’agit de dessins très simples, recommandes pour les débutants et dont le résultat final est tout a fait satisfaisant. Ces motifs linéaires conviennent parfaitement au linge de maison et aux vêtements d’enfants, mais ils peuvent aussi décorer des bordures de jupes, de blouses, de gilets ou de vestes. Pour cette broderie, il est particulièrement important de disposer d’une toile à trame large qui permette de compter facilement les fils. Les tissues de grosse laine rustique donnent aussi d’excellents résultats.
Comme vous pouvez le remarquer sur les échantillons, le point linéaire peut se broder dans n’importe quel sens à condition de faire les points en diagonale avec beaucoup de soin? Une tension irrégulière du fil déforme facilement l’ouvrage, une tension excessive risque de faire plisser la toile et de déformer la marge de separation entre le tissu et la broderie. une tension trop lâche laisse des fils se soulever et rend un motif irrégulier. En outre, le risque de tirer les fils avec la pointe du fer à repasser et d’abimer la broderie est grand.

Sur le premier échantillon l’ouvrage est brodé uniquement en ligne droite, c’est à dire que l’aiguille est toujours piquée dans la toile à la verticale ou à l’horizontale.

broderie d’Assise 1

Le second échantillon est réalisé tout en diagonale, dans ce cas l’aiguille entre et sors de la toile en position oblique, la pointe vers la droite ou vers la gauche, vers le haut ou vers le bas, suivant les exigences de la broderie.

broderie d’assise 2

le troisième échantillon, les points droites et les points en diagonale se succèdent

broderie d’assise 3

n

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *