Publié le Laisser un commentaire

Le point de Parme

Cette broderie prouve une fois de plus combien les arts dits mineurs sont un fidèle reflet des grandes expressions d’un époque.

le point de Parme

En effet, de même que la broderie d’Assise s’inspire directement des céramiques d’Ombrie, où elle est née, le point de Parme semble être issu des bas reliefs du baptistaire et de la cathédrale de Parme. On y trouve la même solidité (grâce à l’utilisation de fils assez gros) et en même temps, la même légèreté et la même ondulation, accompagnée de la délicatesse des couleurs ocres en général. Le relief caractéristique du point de Parme est donné par le point de feston, brodé par dessus le point de chainette.

Le point de chainette agrémenté du point de Parme

C’est en effet une série de chainettes rebrodées de points de feston/ Faites d’abord un range de points de chainette sur la ligne du bas ou sur un des deux lignes parallèles (cela dépend du tracé du dessin, puis deux rangs encore au point de chainette, en les rapprochant bien l’un de l’autre (Fig 1A).

point de chainette

Brodez la chainette extérieure plus longue dans les courbes du dessin, en revanche raccourcissez les points sur la ligne intérieure, afin que leur nombre reste le même à tous les rangs. Puis, faites deux rangs au point de feston sur les trois chainettes. Faites le premier rang en prenant le fil intérieur du premier point de chainette et brodez le au point de feston, le bord tourné vers l’intérieur (Fig 1B).

point de chainette Fig 1B

Brodez le deuxième rang de festons en sens inverse en prenant le fil intérieur du 3e point de chainette. Dans ce cas aussi, le bord du point est tourné vers l’intérieur (Fig 1C).

point de chainette Fig 1C

Faites deux ou trois points de festons dans chaque boucle de la chainette, en formant ainsi une ligne continue. Pour accentuer encore plus l’épaisseur de ce point, lorsque vous tirez sur le fil pour serrer le point tendez vers le haut perpendiculairement à l’ouvrage. Pour nos exemples nous avons utilisés deux fils de couleurs différentes afin de mieux discerner les diverses phases du travail, mais habituellement le point de Parme se brode avec un seul coloris.

Le point de barrette diagonales.

Ce motif est utilisé pour les finitions de la broderie et les bordures. Il peut être remplacé par le point de Rhodes, brodé sur l’endroit. Faites une rangée de point en diagonale c’est à dire comme un demi point de croix.Puis fermez l’extrémité de ces barrettes diagonales, par deux rangs au point de feston. Brodez le une fois dans un sens et une fois dans l’autre (Fig 2A et 2B

point de barrettes Fig 2A-2B

Le point de cordonnet barré.
Contrairement au précédent, ce point est utilisé aussi pour remplir des motifs (telles des feuilles) tout en allégeant l’ensemble. Il est fait de points lances verticaux et parallèles, placés à distance régulière et couvrant la surface du motif, puis bordés d’un point de cordonnet (Fig3). Il se complète quelque fois d’une série de points de nœuds remplissant le dessin.

point de cordonnet barré

Les bordures a feston décoratif

Les ouvrages en broderie de Parme sont ourlés habituellement par un point de feston décoratif (Fig 4A, 4B et 4C)

bordures a festons décoratifs
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *