Publié le Laisser un commentaire

Les revers

Le revers est le complément indispensable du col et des boutonnage. Très souvent le revers est simplement le haut de la parmenture du devant. Il peut ne former qu’une pièce avec le vêtement ou bien être rapporté. Nous étudierons ici les revers pour vêtements légers comme les robes ou les chemisiers, ne comportant pas de renfort.

La coupe Le revers sur un vêtement fermé au niveau du cou

Le col rond ou pointu (fig1) fermé au ras du cou par un boutonnage est le modèle le plus fréquent et le plus simple. Le vêtement que vous confectionné son revers et sa parmentures dont coupes d’une seule pièce. Ajoutez au delà de la ligne qui chevauche A et B ou qui croise le double de la partie qui chevauche + 3cm (partie qui chevauche 2cm , revers 2+2+3= 7cm. Comme vous pouvez le remarquer dans le cas d’un vêtement ras du cou, le revers n’arrive pas jusqu’à la couture d’épaule

revers Fig 1

Le revers avec bande de boutonnage

Préparez un patron du revers et de la bande de boutonnage suivant la forme exacte que vous voulez leur donner jusqu’à 3 cm au dessus de l’épaule. Épinglez le patron sur le tissu suivant le droit fil dans le sens de la longueur et coupez en laissant 1 cm de marge sur tout le tour pour les coutures. Fig 2

revers Fig 2

Le revers pour col smoking

Sur un vêtement à col smoking le revers doit couvrir également la partie col en une seule pièce. Ce revers présente nécessairement une couture sur le milieu du dos

Le revers pour col américain

c’est un col chemisier dont le revers coupé d’un seul morceau avec le col et la bande de boutonnage permet au chemisier d’être porté ouvert ou fermé. Comme le revers du col smoking celui ci a une couture sur le milieu du dos (fig3). Coupez ces deux styles de revers suivant le droit fil du tissu en laissant 1cm de marges pour les coutures et en faisant quelques crans dans les angles

revers fig 3

l’application

Sur les vêtements à col ras du cou

Au montage le revers et le dessus du col doivent garder de la souplesse pour ne pas tirer sur le col et le boutonnage. Placé le col sur l’encolure puis bâtissez en prenant ensemble toutes les épaisseurs de tissu (fig 4 A) Repliez provisoirement le revers parmenture endroit contre endroit le long de la ligne de chevauchement ou de croisement. Surfilez le bord intérieur du revers parmenture. tout autour du reste de l’encolure, épinglez une bande en biais, mise en forme avec le fer a repasser, piquez à la machine autour de l’encolure à 1cm du bord. Retournez sur l’intérieur du vêtement puis fixez le biais a petits points de coté invisibles sur l’endroit (Fig 4 B). A la place du biais, vous pouvez utilisez une bande coupée en forme sur le modèle de l’encolure dos et de la même largeur que le revers au niveau de l’épaule (Fig 4 C)

revers fig 4

Assemblez la bande en forme et le revers en piquant à la machine la couture correspondant aux épaules, repassez les coutures ouvertes. Faites les finitions du bord intérieur du revers et de la parmenture. bâtissez le col autour de l’encolure, puis le revers et la bande en forme par dessus endroit contre endroit (fig 4 D). Piquez crantez et retournez sur l’intérieur du vêtement. Sur une robe plus raffinée vous pouvez utilisez un autre procédé, repliez provisoirement le revers parmenture endroit contre endroit le long de la ligne de chevauchement ou de croisement (Fig 5 A) et piquez à la main ou a la machine les quelques centimètres de largeur qui correspondent à la partie du boutonnage (A et B. Crantez sur le bord ou commence le col (A) et qui correspond habituellement à la ligne du milieu du devant, puis retourner le revers parmenture sur l’intérieur du vêtement (Fig 5B). Après avoir monte le col faites un rentre de 1 cm au bord du revers le long de l’encolure et fixez le sur le col à points cachés

revers Fig 5

Sur les vetements avec des revers

S’il s’agit de vêtements à col masculin, faits dans un tissu léger. Vous pouvez bâtir le col sur l’encolure du vêtement en prenant les trois épaisseurs de tissu ensemble. Préparez le revers complet en assemblant aussi la bande de finition de l’encolure dos comme expliqué sur les vêtements à col ras de cou (Fig 6) Épinglez le revers sur l’endroit du vêtement et piquez le autour de l’encolure et du revers. S’il s’agit d’un col smoking ou d’un col américain, piquez d’abord le pied de col sur l’encolure puis surpiquez le revers sur l’endroit du vêtement à 5mm du bord. Pour le col américain pensez toujours à cranter les angles et à arrondir le bord des pointes

revers Fig 6

Les finitions

Le bord intérieur du revers parmenture peut se terminer de différentes façons suivant le tissu et le modèle choisis. Si c’est un tissu léger sur lequel le repassage ne marque pas les épaisseurs de tissu, vous pouvez faire un rentré sur l’envers de 5mm ou de 1 cm en le fixant par une piqure à la machine (Fig 4 C et 4D) . Si au contraire c’est un tissu qui marque facilement faites un surfilage à la main ou au point zig zag à la machine (Fig 4A) S’il s’agit d’une veste non doublée, vous pouvez utiliser un biais de coton posé à cheval sur le bord et fixé à points d’ourlet de chaque coté. Dans tous les cas fixé le revers à point serrés sur l’intérieur du vêtement uniquement à l’emplacement des coutures d’épaule, du dos ou d’un éventuel plastron. Dans les vetements doublés, inutile de terminer ce bord intérieur car il sera recouvert par la doublure. cependant il convient de le fixer tout de même sur l’envers du tissu par des points de chausson très lâches, invisibles sur l’endroit.

L’ourlet

Le procédé varie également suivant les cas.
S’il s’agit d’un chemisier terminer par un ourlet à la machine, prenez directement le revers parmenture dans l’ourlet. sur un tissu fin, piquez le bas du revers parmenture endroit contre endroit, puis réduisez la couture à 1 cm, crantez dans l’angle et retournez le sur l’intérieur du vêtement puis faites l’ourlet à points glissés (Fig7 A et 7 B)

revers Fig 7

Sur un tissu très épais, faites l’ourlet de façon habituelle -fig 8A) allégez le revers parmenture en réduisant son ourlet à un rentré de 1 cm, rabattez le sur l’ourlet du vêtement et fixez le à points cachés sur le bord (Fig8B).

revers Fig 8A

Dans tous les cas, pensez a laisser le revers parmenture un peu lâche par rapport au vêtement afin d’éviter que le vêtement une fois porté ne tire

revers Fig 8B
Publié le Laisser un commentaire

Un blouson raglan

Un vêtement demi saison ultra pratique, que vous pouvez réaliser en suivant les différentes étapes de réalisation

blouson raglan

Réalisation

1- marquez sur la pièce 1 L »emplacement de la poche *Passez un autre fil de bâti à 3cm de ce fil* entoilez la moitié de la pièce 2, pliez en deux, bâtissez la pièce 2 sur la pièce 1 placez la pliure contre le dernier fil de bâti. Appliquez la pièce 3 sur la pièce 2, piquez le long du fil de bâti piquez l’autre pièce 3 en vis a vis, fendez le vêtement seul entre les piqures. Crantez les extrémités en V. Retourner les fonds de poches. Piquez solidement le capucin à chaque extrémité

réalisation 1

2- Appliquez les pièces 3 l’une sur l’autre, fermez les fonds de poche recoupez l’excédent de doublure. assemblez l’une des pièces 4 avec la pièce 1 coté gauche réunissez le devant et le dos. Faites correspondre A. Ouvrez les coutures

réalisation 2

3- Assemblez les pièces 5 et 6 par B et C piquez jusqu’à D. Fermez la manche par E. Surpiquez la fente d’ouverture épinglez les plis. Entoilez la pièce 8 jusqu’à la pliure: pliez la en deux. Piquez les extrémités. Retournez et bâtissez les bords

réalisation 3

Montez le poignet à la manche endroit contre endroit. Faites correspondre F avec la couture de la manche. Fixez sur l’envers à points arrière en laissant la couture a plat. montez la manche faites correspondre G au devant et H au dos. Ouvrez le haut des coutures, crantez, laissez les coutures fermées au-dessous des bras

réalisation 4

5- Batissez un coté de la fermeture à glissière sur la 2e pièce 4 . Assemblez celle ci avec la parmenture coté gauche (pièce 9) Entoilez et assemblez les pièces 10 (col) ouvrez la couture

réalisation 5

6- Montez le dessous de com au vêtement faites correspondre I avec les coutures d’épaules. Crantez et ouvrez la couture. Bâtissez le second conté de la fermeture à glissière au coté droit. Assemblez le dessous de col et les parmentures Faites correspondre J Crantez ouvrez les coutures

réalisation 6

7- Appliquez les parmentures sur le vêtement endroit contre endroit. Piquez le bord du col et du devant coté droit, puis piquez le bord de la patte coté gauche. Arrêtez les piqures à 5 cm du bas

réalisation 7

Entoilez la pièce 12 jusqu’à la pliure. épinglez les plis sur la pièce 7. Montez la ceinture. Faites correspondre K avec les coutures de cotés. Assemblez le bas des parmentures avec la ceinture. Terminez la piqure des devants. Retourner la ceinture et les parmentures. Fixez la ceinture sur l’envers à points arrière en laissant la couture à plat.

réalisation 8

9- Assemblez la doublure comme le vêtement, doublez le blouson en fixant la doublure à points glissés. Surpiquez le au bord des devants et du col. Maintenez les deux épaisseurs du col par une surpiqures dans le sillon du montage. brodez les boutonnières, posez les boutons

réalisation 9

Publié le Laisser un commentaire

Une Nappe à thé

Une ravissante et délicieuse nappe à thé, décorée d’un motif central et d’une frise sur sa large retombée. La broderie illustre très joliment les jours siciliens sur fils tirés 1500.

nappe à thé

Dimensions : la nappe terminée 1 M de carré, la serviette terminée 0,35m au carré

Founiture 1,60 m en 120 de large de fine toile de fil, pour une nappe et trois serviettes, du coton mouliné blanc.

Achetez pour commencer 5 écheveaux de coton mouliné et réassortissez les au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Points employés : Jours siciliens sur fils tires 1500 , Jours Venise pour l’ourlet

Coupe : Taillez un carre de 1,20mde coté pour la nappe à thé et trois carrés de 0,40 pour les serviettes.

REALISATION : Sur le métrage de la nappe marquez par un fil de bâti le milieu dans le sens vertical et dans le sens horizontal. Partez de ces lignes de milieu pour tracer le motif et les limites des fils tires, à points devant ou point de piqure.

Tirez les fils seulement au fur et à mesure que vous broder les les jours siciliens. Faites tout d’abord l’ourlet avec un un rentré de 8 cm de large et fixez le par un rang de « jours Venise ». Faites de beaux angles.

Commencez la frise à 1cm des « jours Venise » et brodez la sur une largeur de 8cm. Brodez ensuite le motif central à 12 cm de la frise.

Reproduisez l’angle du motif central sur un angle de chaque serviette que vous avez ourlée au préalable avec des jours Venise. Repassez très soigneusement.

Remarque : Observez sur l’agrandissement du motif de la broderie que les jours siciliens utilisent des motifs géométriques très semblable à des motifs de broderie à points comptés. Chaque carré ajouré peut correspondre à une croix sur une grille.

Pour travailler avec un motif de ce genre, comptez les carrés avant de passer les points devant qui délimitent le motif central. Réalisez ces points devant aussi soigneusement que s’il s’agissait de points de broderie.

Plus la toile est grosse plus le motif sera grand. Par exemple, si vous voulez broder le motif qui correspond à l’angle du centre de la nappe sur un canevas, vous obtiendrez un résultat différent et le motif atteindra des dimensions vous permettant de l’utiliser pour orner des grands sacs ou des coussins

serviette a thé
smart
Publié le Laisser un commentaire

Un bustier et sa jupe

Un ensemble du soir, original et élégant, que vous pouvez compléter par un châle et tricoter en laine noire pour l’hiver ou en coton blanc pour l’été

smart

Tailles : 34/36 (38/40) les indications pour la taille 38/40 sont entre parenthèses

Fournitures 550 (650) g de laine aiguilles N° 3-3,5 Élastique plat pour la ceinture et le haut du bustier

Points employés

Cotes 1/1 : 1er rang * 1 maille endroit, 1 maille envers*

2e rang et tous les rangs suivants tricotez les mailles comme elles se présentent

Jersey endroit: *1 rang a l’endroit, 1 rang a l’envers*

point fantaisie : du 1er au 11e rang travaillez en jersey endroit

12e rang tricotez toutes les mailles à l’endroit, mais en enroulant le fil une fois autour des deux aiguilles et 1 Fois normalement, c’est a ire autour de l’aiguille droite puis laisser glisser la maille de l’aiguille gauche.

13e rang : comme le 12e

14e rang a l’endroit

Répétez toujours du 1er au 14e rang

Échantillon : un carré de 10 cm tricoté en point fantaisie avec les aiguilles N° 3,5 = 24 mailles et 32 rangs

RÉALISATION

bustier : le dos et le devant sont semblables et se réalisent ainsi:

avec les aiguilles N° 3 montez 90 (100) mailles, tricotez 6 cm de cotes 1/1, avec les aiguilles N° 3,5 continez en point fantaisie, quand vous avez tricotez 4 fois le motif c’est à dire56 rangs, tricotez 12 rangs de jersey endroit, puis avec les aiguilles N° 3 tricotez 6 cm de cotes 1/1 et rabattez toutes les mailles souplement

Assemblage et finitions

faites les coutures des cotes. Pliez en deux vers l’intérieur la bordure en cotes du haut du bustier et fixez la en points glissés. passez l’élastique dans cet ourlet.

Jupe: le devant et le dos sont semblables et se réalisent ainsi:

avec les aiguilles N° 3,5 montez 144 (154) mailles, tricotez 4 cm de cotes1/1 puis continuez en point fantaisie e, commençant au 12e rang.

A la hauteur désirée (environ 85cm à partir de l’ourlet)

terminez par 12 rangs de jersey endroit en repartissant 66 (70) diminutions au cours du dernier rang. Puis avec les aiguilles N0 3 tricotez 3cm de cotes 1/1 et rabattez souplement

Assemblage et finitions

Faites les coutures des cotes. Pliez en deux vers l’intérieur la bordure en cotes du haut du bustier et fixez la en points glissés. passez l’élastique dans l’ourlet du tour de taille.

En bas de la jupe repliez 4cm pour l’ourlet que vous fixez a points glissés

Publié le Laisser un commentaire

Un Burnous moelleux

Ce confortable burnous, en point mousse rayé bicolore, permettra à bébé de sortir sans craindre le froid

smart

Fournitures: 450 g de laine soit 200g de bleu et 250 g de blanc Aiguilles N° 5 et N° 7

Points employes :

Jersey endroit * 1 rang a l’endroit, 1 rand a l’envers*

Point mousse : à chaque rang tricotez chaque maille à l’endroit

Point mousse rayé Travaillez en point mousse en alternant *2 rangs bleu et 2 rangs blanc*

Maille chainette ou maille en l’air: avec une boucle sur le crochet *faites un jeté et tirez le a travers la boucle du crochet* répétez de * à *

Échantillons : il est indispensable. Un carré de 10 cm en point mousse avec les aiguilles N° 7 = 13 mailles et 20 rangs.

RÉALISATION :

Tricotez ce burnous dans le sens de la largeur

avec le fil blanc et les aiguilles N° 7 montez 70 mailles et tricotez en point mousse, faites 4 rangs blanc puis 204 rangs de points mousse rayé et terminez par4 rangs blanc. Rabattez.

Vous obtenez un rectangle de 106 cm sur 54 cm.

Avec le fil blanc et les aiguilles N° 5 relevé 52 mailles sur la lisière gauche du rectangle et faites 3 cm de jersey endroit puis rabattez, pliez cette bande de jersey en deux pour faire un ourlet et fixez le sur l’envers en prenant bien la lisière pour froncer.

La Capuche : avec le fil blanc et les aiguilles N° 7 montez 50 mailles et travaillez en point mousse, faites 4 rangs blanc puis 52 rangs rayés à 28cm de hauteur totale rabattez

Assemblage et finitions : Pliez la capuche en deux, germez le fond. Faites un revers de 4 cm et montez la capuche sur la bande d’encolure. Avec le fil blanc et le crochet, faites une chainette de maille de 180cm de long puis passez le dans l’ourlet pour nouer

Publié le Laisser un commentaire

TRICOT

Les points croisés:

2m croisées a droite: Passez l’aiguille droite devant la 1ere m, tricotez à l’endroit la 2e m sans la faire glisser de l’aiguille gauche, puis la 1ere m. Laissez glisser les 2 m de l’aiguille gauche.

2 m croisées à gauche: Passez l’aiguille droite derrière la 1ere m tricotez à l’endroit la 2e m sans la faire glisser de l’aiguille gauche, puis la 1ere m. Laisser glisser les 2 m de l’aiguille gauche

Les points de Capitons :

point de capitons

Sur un nombre de mailles divisible par 14 + 2 + 2 m pour lisières. Commencez en terminez chaque rang par 1 m lisière; cette maille est toujours tricotée à l’endroit

1er rang 1 maille croisées à gauche, 12 mailles endroits, 2 Mailles croisées à gauche

2e rang et tous les rangs pairs à l’envers

3e rang 1 maille endroit *2 mailles croisée a gauche, 10 mailles endroit, 2 mailles croisée a droite* répétez de * à * et terminez par 1 maille endroit

5e rang 2 maille endroit *2 mailles croisée a gauche, 8 mailles endroit, 2 mailles croisée a droite, 2 maille endroit*. continuez comme ça en décalant les mailles croisées d’une maille tous les 2 rangs vers la droite ou vers la gauche, jusqu’à ce que les lignes de mailles croisées se rencontre.

au 15 e rang tricotez 7 mailles endroit* 2ailles croisées a gauche, 12 mailles endroit* Continuez à décaler les lignes pour former les losanges

au 29e rang reprenez au 1er rang

Le point de Slalom

point de slalom

1er rang et tous les rangs impaires ( envers de l’ouvrage) à l’envers

2e rang 3 mailles endroit *2 mailles croisées à gauche (3 fois)*

4e rang 4 mailles endroit *2 mailles croisées à gauche (3 fois)* 3 mailles endroit. Répétez de * à * en terminant par 2 mailles endroit

6e rang 2 mailles croisées à gauche *3 mailles endroit, 2 mailles croisées à gauche (3 fois)*répétez de * à * et terminez par 1 maille endroit

8e rang 1 maille endroit 2 mailles croisées à gauche *3 mailles endroit, 2 mailles croisées à gauche (3 fois)

10e rang 2 mailles croisées à droite 3 mailles endroit, 2 mailles croisées à droite (3 fois)

12e rang 2 mailles croisées à droite *3 mailles endroit, 2 mailles croisées à droite (3 fois)répétez de * à * et terminez par 1 maille endroit

14e rang 4 mailles endroit 2 mailles croisées à droite (3 fois) 3 mailles endroit. Répétez de * à * en terminant par 2 mailles endroit

16e rang 3 mailles endroit 2 mailles croisées à droite (3 fois) 3 mailles endroit. Répétez toujours ces 16 rangs

Le point de Libellules

point libellules

sur un nombre de mailles divisible par 10 + 3

1e rang (envers du travail) 1 maille endroit * 1 maille envers 4 mailles endroit 1 maille envers* 1 maille endroit

2e rang 1 maille envers 1 maille endroit, 2 mailles croisées a droite, 1 maille endroit 2 mailles croisées a gauche 2 mailles envers*

3e et 5e rang tricotez a l’endroit les mailles les mailles endroits et glissez les mailles envers

4e rang, 1 maille envers * 1 maille endroit, 1 maille envers 2 mailles croisées à gauche, 1 maille endroit, 1 maille envers, 2 mailles croisées a gauche, 1 maille envers*

6e rang 1 maille envers, 1 maille endroit , 2 mailles croisées a droite, 2 mailles envers, 1 maille endroit, 2 mailles envers, 2 mailles croisées a gauche*

7e et 9e rang 1 maille endroit * 1 maille glissée 4 mailles endroit*

8e rang 1 maille envers, *1 maille endroit , 4 mailles envers*

10e rang reprenez le 2e rang en décalant le motif

Publié le Laisser un commentaire

Les jours Siciliens

Parmi les broderies de jours, une de plus connues est la broderie de jours siciliens sur fils tirés, qui date des débuts de la Renaissance italienne.

Les jours siciliens sont réalisés en bandes ou frises, avec des angles et reproduisent les motifs de la fin du XVe siècle et ceux du XVIe siècle. Trois techniques différentes permettent de les réaliser.
la première la plus ancienne, mais aussi la moins utilisée s’appelle »Jours sur fils tirés 1400″ la seconde la plus courante « Jour sur fils tirés 1500 » et la troisième qui a presque disparue « jours sur fils tirés 1700 »

LES JOURS SUR FILS TIRES 1500

Ce sont les plus employés. Traditionnellement, ils font partie de la broderie « blanche », mais peuvent être utilisés sur des toiles colorées, travaillées avec des fils de couleurs, pour obtenir des résultats modernes et agréablement variés.

Le tissu utilisé doit être à trame solide, même s’il est fin.

Si la trame du tissu est large, vous pouvez utilisé du coton perlé, votre travail s’en trouvera facilité. Mais avant tout choisissez le motif, qui peut être isolé ou bien formé une frise continue, dont vous limiterez les contours sur le fond par un point devant ou un point de piqure (fig1).

Choisissez un motif parmi ceux proposés pour une broderie a points comptés, car chaque point devant, ou de piqure doit être de la même largeur que les fils tirés : cela veut dire que que si vous devez travailler sur quatre fils tirés (avec quatre fils laissé au milieu) vous devez faire chaque contour du motif sur un nombre de de points divisible par quatre. Sur ce point devant ou de piqure, travaillez au pont de cordonnet sur le fond, et ensuite seulement tirez les fils de tissu autour du dessin, en vous aidant de la pointe de l’aiguille. Veillez bien à ne pas tirer au-delà de la marge prévue pour les fils tires (fig2)

fig2

Coupez les fils du début et à la fin avec des ciseaux extrêmement fins et pointus. Tirez d’abord les fils horizontaux, puis les fils verticaux, ou vice versa, selon le motif central. Si les fils sont tirés sur une très grande largeur, vous pouvez faire cette opération au fur et à mesure de la réalisation de l’ouvrage, afin que les fils ne se déplacent pas ou ne s’emmêlent pas.

Brodez au point de cordonnet en diagonale, c’est la technique la plus rapide.
Sortez l’aiguille sur le bord de l’ouvrage et faites trois ou quatre points enroulés sur la première petite colonne verticale (fig 3).

fig 3

Glissez ensuite l’aiguille sous les fils tirés horizontaux, a droite puis broder au point de cordonnet une petite colonne horizontale (Fig4)

fig 4

Continuez ainsi à broder une colonne verticale, puis une horizontale en montant obliquement sur une ligne en zig zag (Fig 5)

Fig 5

Sur les figures 3-4 et 5 nous avons toujours laissé l’ouvrage orienté de la même façon, pour montrer la position de l’aiguille au cours du travail, cependant vous pouvez tourner l’ouvrage chaque fois que vous changez de de colonne de façon que l’aiguille soit plus maniable, la pointe tournée vers vous.

Les points de rencontre entre deux colonnes n’offrent pas de problème, si vous glissez régulièrement l’aiguille sur l’envers en passant d’une colonne à l’autre. Les fils des extrémités lorsque vous passez d’une rangée à l’autre sont dissimulés par le point de cordonnet qui délimite toute la frise brodée.

Nous vous conseillons de vous exercer à faire les jours siciliens sur un échantillon de grosse toile. Lorsque vous dominerez cette technique et surtout lorsque vous serez capable de déterminer d’un seul coup d’œil la larguer des fils tirés. Vous pourrez passer à la réalisation plus délicate d’un napperon ou d’une nappe.